Meilleur chaque jour

Pour un usage raisonné des antibiotiques

Les antibiotiques sont des médicaments qui ont été développés pour lutter contre les infections causées par des bactéries dangereuses pour la santé. Leur but est donc de soigner, les humains comme les animaux. Pourquoi cherche-t-on alors à les éviter ? 

Pourquoi « antibiotiques » et « élevage » ne vont pas bien ensemble ?

Des bactéries de plus en plus résistantes aux traitements antibiotiques.

Dans les élevages, les vétérinaires peuvent prescrire des antibiotiques à la totalité du troupeau pour soigner les animaux. Ce type de traitement est bien encadré par les autorités sanitaires.

Mais à force d’être exposées aux médicaments antibiotiques de façon excessive, certaines bactéries ont développé des résistances : les traitements antibiotiques deviennent alors inefficaces. Ce phénomène appelé « antibiorésistance » est devenu une préoccupation majeure pour la santé humaine et animale, car les possibilités de traitement en cas d’infections diminuent. 

Se passer de traitements antibiotiques, cela veut-il dire qu’on va laisser les animaux malades ?

L’objectif n°1 : éviter les maladies !

En privilégiant de meilleures conditions d’élevage, une alimentation de qualité et en prenant bien soin d’eux, les animaux sont en meilleure santé et moins sujets à la maladie.

Si un animal tombe malade, des solutions alternatives aux traitements antibiotiques existent. Elles sont dans la plupart des cas très efficaces. On peut par exemple utiliser des huiles essentielles, de l'homéopathie, des vitamines ou des oligo-éléments, qui vont soit agir sur l'infection, soit renforcer les capacités de l'animal à mieux se défendre.

Quelles solutions propose Carrefour ?

25 ans d’engagements

Dès le lancement de sa première filière viande en 1992, soit 14 ans avant la règlementation, Carrefour avait interdit l’utilisation de traitements antibiotiques comme «facteurs de croissance». Aujourd’hui, Carrefour a souhaité aller plus loin dans sa démarche.

Ainsi, en 2013, Carrefour a été le premier distributeur français à proposer un poulet fermier, élevé en plein air et portant une allégation « sans traitement antibiotique » Filière Qualité Carrefour.

Concrètement, 5 filières sont garanties sans traitement antibiotique et identifiées comme telles dans les magasins Carrefour : poulet fermier, porc* (viande, jambon cuit, chipolatas), œufs plein air**, saumon de Norvège, et crevettes de Madagascar.

* sans traitement antibiotique dès la fin du sevrage

** sans traitement antibiotique pendant la période de ponte


Pourquoi tout le monde ne fait pas ça ?

Ce n’est pas si facile à mettre en place !

C’est un mode de fonctionnement qui repose sur un savoir-faire et des modifications des pratiques en élevage et cela passe par la formation des éleveurs tout en leur permettant une bonne valorisation de leur production. Il faut du temps pour mettre en place un processus qui commence par des conditions d’élevage optimisées pour le bien-être animal.

Cette démarche insiste sur la qualité de l’alimentation et le soin apporté aux animaux par l’utilisation de méthode de soins alternatifs naturels tels que la phytothérapie : des conditions d’élevages uniques et novatrices dans la distribution.

Plus ça sera sain, plus ça sera bon et au bon prix, plus vous serez exigeants et plus les autres distributeurs suivront. Quand la qualité alimentaire progresse, le monde va mieux et vous aussi.

Petit à petit, on peut tout changer.

Nos autres engagements

1/7

Pour une réduction des additifs alimentaires

Dès 1999, le principe de précaution a prévalu pour Carrefour. Aujourd’hui, nous avons supprimé strictement dans nos produits l’utilisation de 60 additifs alimentaires soumis à controverse.

Je découvre >

2/7

Pour des cultures avec moins de pesticides chimiques

Dès 1992, Carrefour a lancé les Filières Qualité Carrefour (FQC), dont l’un des engagements était justement la suppression et la réduction au strict minimum de pesticides chimiques.

Je découvre >

3/7

Pour une offre bio toujours plus accessible

Carrefour est le 1er distributeur généraliste du bio en France*, et propose 1800 produits sous ses marques « Carrefour BIO », « TEX BIO » et « TEX HOME BIO ».

Je découvre >

4/7

Pour une pêche responsable

En 2006, nous avons lancé une gamme issue de la pêche responsable. Cette démarche vise à pouvoir continuer à pêcher les produits de la mer dans le respect des ressources naturelles.

Je découvre >

5/7

Pour des produits sans OGM

En 1999, nous avons supprimé les OGM de tous les produits Carrefour. En 2010, nous avons été la première enseigne à mettre en place l’étiquetage « Nourri sans OGM (<0,9%) » .

Je découvre >

6/7

Pour garantir le bien-être animal

En 2017, nous renforçons notre engagement en lançant une démarche de certification sur le bien-être animal en partenariat avec les éleveurs, une ONG (Wellfarm) et un organisme certificateur indépendant.

Je découvre >

7/7

Pour une alimentation variée et équilibrée

En 2015, pour donner le choix aux consommateurs de varier leurs habitudes alimentaires, nous avons été le 1er distributeur français à lancer sa gamme végétarienne « Carrefour Veggie ».

Je découvre >

*Etude Nielsen de parts de marché valeur du Groupe Carrefour (Carrefour et Carrefour Market) - données du Panel Homescan sur le BIO (Produits de grande consommation hors produits frais à poids variables et vins tranquilles) du 28/12/2015 au 25/12/2016 sur le périmètre Hypermarché, Supermarché et Hard discount (hors Drive).