Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons
Meilleur chaque jour

Pour une réduction des additifs alimentaires

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées en très petite quantité aux aliments, afin d’améliorer leur goût, prolonger leur conservation, les rendre plus éclatants ou encore améliorer leur texture. Certains sont utilisés depuis l’Antiquité, comme le sel de mer pour la conservation, ou les extraits d’épices comme le paprika pour colorer un plat.

Faut-il supprimer les additifs alimentaires ?

Certains sont d’origine naturelle et utilisés depuis l’Antiquité !

Leur utilisation est strictement évaluée, surveillée et réglementée par les autorités sanitaires. Ceux que vous trouvez dans les produits du quotidien sont donc autorisés par la loi.

Aujourd’hui, il en existe environ 380. Sur l’étiquette, en plus de leur fonction, ils sont indiqués en toutes lettres ou plus communément par un E suivi de 3 ou 4 chiffres, mais pas forcément : ainsi E392 est la transcription aux normes européennes de l’extrait de romarin (un additif aux propriétés antioxydantes et d’origine naturelle).

Faut-il mettre tous les additifs alimentaires dans le même panier ?

La plupart ne sont soumis à aucune controverse.

158 ne sont soumis à aucune controverse à date. Beaucoup sont techniquement indispensables, d’autres sont sujets à controverse. Certains sont totalement interdits par la réglementation car avec le temps, des chercheurs ont mis en évidence leur dangerosité s’ils étaient consommés en excès. 

Quelles solutions apporte Carrefour ?

Le principe de précaution doit prévaloir.

Dès 1999, le principe de précaution a prévalu pour Carrefour : l’enjeu était donc d’éviter les additifs alimentaires pour lesquels un doute, même minime, existait.

Des solutions de substitution privilégiant des substances naturelles, une meilleure sélection de la qualité des matières premières ou des modifications de fabrication ont permis de réduire leur utilisation.

C’est pourquoi nous avons interdit strictement dans nos produits l’utilisation de 60 additifs soumis à controverse : nous n’ajoutons jamais d’aspartame en tant qu’additif dans les produits Carrefour ; d’édulcorants, de caféine ou de colorant azoïque (pouvant induire une hyperactivité chez les enfants) pour les gammes destinées aux enfants.

Nous limitons l’usage de plus de 100 autres additifs controversés : l’usage d’exhausteurs de goût est très limité et nous privilégions pour cela des matières premières de qualité. 

Pourquoi tout le monde ne le fait pas ?

Ce processus prend du temps...

Ce processus prend du temps, car la suppression d’un additif ne doit pas être synonyme de moins de conservation, moins de sécurité, moins de goût.

Chez Carrefour, nous avons établi une méthode de suivi des informations scientifiques, des retours venant d’articles d’associations de consommateurs et une veille des médias pour réduire ou éliminer les substances de nos produits selon les niveaux de risques, toujours par principe de précaution et de prévention.

Toutes nos recettes élaborées sont systématiquement testées et validées par un panel de consommateurs.

Le sujet des additifs concerne aussi les emballages : ils sont en contact avec les produits. Dans ce domaine aussi,  nous allons au-delà des exigences réglementaires, en systématisant l’utilisation d’encres à base d’huiles d’origine végétale pour les impressions des cartons de 1800 de nos produits. On évite ainsi d’utiliser des solvants minéraux potentiellement à risque lors du contact et du recyclage.

Plus ça sera sain, plus ça sera bon et au bon prix, plus vous serez exigeants et plus les autres distributeurs suivront. Quand la qualité alimentaire progresse, le monde va mieux et vous aussi.

Petit à petit, on peut tout changer.

Nos autres engagements

1/7

Pour des cultures avec moins de pesticides chimiques

Dès 1992, Carrefour a lancé les Filières Qualité Carrefour (FQC), dont l’un des engagements était justement la suppression et la réduction au strict minimum de pesticides chimiques.

Je découvre >

2/7

Pour un usage raisonné des antibiotiques

Nous élargissons notre démarche sans traitement antibiotique au veau et au lapin, comme nous l’avons déjà fait pour le poulet, le porc, les oeufs, le saumon et les crevettes dans nos filières FQC.

Je découvre >

3/7

Pour une offre bio toujours plus accessible

Carrefour est le 1er distributeur généraliste du bio en France*, et propose 1800 produits sous ses marques « Carrefour BIO », « TEX BIO » et « TEX HOME BIO ».

Je découvre >

4/7

Pour une pêche responsable

En 2006, nous avons lancé une gamme issue de la pêche responsable. Cette démarche vise à pouvoir continuer à pêcher les produits de la mer dans le respect des ressources naturelles.

Je découvre >

5/7

Pour des produits sans OGM

En 1999, nous avons supprimé les OGM de tous les produits Carrefour. En 2010, nous avons été la première enseigne à mettre en place l’étiquetage « Nourri sans OGM (<0,9%) » .

Je découvre >

6/7

Pour garantir le bien-être animal

En 2017, nous renforçons notre engagement en lançant une démarche de certification sur le bien-être animal en partenariat avec les éleveurs, une ONG (Wellfarm) et un organisme certificateur indépendant.

Je découvre >

7/7

Pour une alimentation variée et équilibrée

En 2015, pour donner le choix aux consommateurs de varier leurs habitudes alimentaires, nous avons été le 1er distributeur français à lancer sa gamme végétarienne « Carrefour Veggie ».

Je découvre >

*Etude Nielsen de parts de marché valeur du Groupe Carrefour (Carrefour et Carrefour Market) - données du Panel Homescan sur le BIO (Produits de grande consommation hors produits frais à poids variables et vins tranquilles) du 28/12/2015 au 25/12/2016 sur le périmètre Hypermarché, Supermarché et Hard discount (hors Drive).