Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

C’est interdit d’être aussi bon

La loi vous prive de milliers de fruits et légumes car elle interdit la commercialisation de leurs semences. Mais ces fruits et légumes, on vous les vend. Parfois, il est bon de vouloir changer la loi.

Découvrez nos légumes issus de semences paysannes

  • Artichaut Camus
    du Léon

    Un goût légèrement acidulé et une texture fondante, découvrez un artichaut que vous n’avez jamais mangé…

  • Potimarron
    Angélique

    Sa chair est jaune orangée, avec une texture farineuse. Son goût est sucré et rappelle la saveur de la châtaigne.

  • Courge Butternut Kouign Amann

    Son nom évoque le goût de cette courge, fondante et sucrée, en cuisine elle permet d’obtenir un velouté sans pareil.

  • Artichaut
    Glas-Ruz

    Sa petite taille, ses feuilles en écailles violacées et sa forme conique le caractérisent parfaitement.

  • Oignon Rosé
    d’Armorique

    Comme son nom l’indique sa couleur légèrement rosée et son goût exceptionnel  le caractérisent.

  • Rhubarbe Acidulée de Bretagne

    Sa tige peut être consommée crue ou cuite. Elle peut servir à préparer des pâtisseries, des confitures. Vous pouvez même la manger comme un légume.

  • Haricot Coco
    du Trégor

    Sa robe jaune paille marbrée de violet dévoile des grains de nacre au caractère à la fois rustique, tendre et savoureux.

  • Échalote demi-longue de Cleder

    Crue ou cuisinée, elle est plus douce, avec des notes sucrées.

Nos partenaires agriculteurs : Coupables d’apologie de la biodiversité

1/5

René Léa

"On a commencé à travailler sur les semences paysannes depuis le début des années 2000.
Je pense que le combat des semences paysannes doit être visible.

Pour nos légumes, on privilégie le goût."

2/5

Isabelle Kervellec

"Avec Carrefour, on va développer et faire connaitre la semence paysanne.
Le fait de sélectionner les semences avec des critères différents entraine des gouts différents d’une variété à l’autre."

3/5

Yoann Marc

"A l’heure actuelle, on veut tout modifier. Il ne faut pas croire qu’on fait des boulons, on n’est pas dans une usine.

Un légume, c’est comme un être humain, il est formé de plein de choses et comme personne ne se ressemble, aucun légume ne se ressemble."

4/5

Émilie Souchet

"Ce combat sert à militer contre ceux qui aujourd'hui décident de ce que l'on peut ou non manger. Une perte énorme de la biodiversité et à l'autonomie semencière.

L'objectif est de re-sélectionner les variétés de semences paysannes de façon à les rendre plus compétitives"

5/5

Luc Calvez

"C’est évidemment meilleur au goût.
C’est un combat qui a du sens pour moi car chaque producteur peut reproduire sa propre semence.

La plupart de ces légumes produits naturellement ont un meilleur goût, ont plus de vitamines. Ce n’est que bénéfique pour le consommateur."

L’engagement Carrefour :

Depuis toujours chez Carrefour, notre mission est de faire progresser la qualité alimentaire et la rendre accessible à tous.
En créant le Marché Interdit avec nos producteurs partenaires, nous voulons :
- Offrir à tous une alimentation plus variée et qui respecte la liberté des agriculteurs
- Défendre la biodiversité alors que 90%* des variétés cultivables ont disparu au cours du 20ème siècle
- Sensibiliser l’opinion publique à la situation des semences paysannes afin de faire changer la loi

* Chiffre de la FAO

Ce qu’il est possible de changer concrètement dans la loi :

Au nom de la préservation du patrimoine agricole et alimentaire, il faudrait simplifier la loi pour permettre aux petits paysans de commercialiser en circuit court leurs semences librement reproductibles.
 
Par ailleurs, il faudrait ouvrir le catalogue officiel à ces semences paysannes, pour que les fruits et légumes qui en sont issus puissent être commercialisés plus largement auprès de tous les consommateurs. Cela exige l’assouplissement des critères actuels d’enregistrement des semences des paysans au catalogue et une exemption de paiement de cette inscription pour les petites structures.

Ce combat, nous voulons le mener jusqu’au bout :

1. Nous allons créer une filière pérenne de variétés paysannes, encadrée par un contrat en partenariat avec les agriculteurs pour une durée de 5 ans.
   
2. La Fondation Carrefour accompagnera financièrement  les producteurs dans la mise en place d’une ‘‘Maison des
Graines des Paysans’’ qui leur permettra de développer et structurer  un réseau de production, de certifier les produits issus de semences paysannes et de mener des travaux de recherche, de développement et d’amélioration des techniques de production de semences.