La playlist : les titres incontournables pour un dîner à 2

Enfin seuls, vous retrouvez votre bien-aimé autour d’un bon petit plat ? Pour rendre ce moment inoubliable, bercez votre soirée de chansons romantiques et sensuelles.

Kiss me – Sixpence None The Richer

Une chanson simple, juste et pleine de candeur, que le leader du groupe, Matt Slocum, écrivit pour déclarer sa flamme à son épouse. Alors, pourquoi ne pas en faire autant ?

 

Je t’aime, moi non plus – Serge Gainsbourg et Jane Birkin

On ne présente plus ce morceau sulfureux qui fit scandale en 1967. Fruit d’une passion éphémère entre Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot, « Je t’aime, moi non plus », interprété plus tard en duo avec Jane Birkin, devint le slow le plus sensuel de l’hexagone.

 

Georgia on my mind – Ray Charles

Symbole de rébellion contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis, « Georgia on my mind » devint l’hymne officiel de l’état de Géorgie en 1979. Une chanson douce, mélancolique et émouvante qui évoque aussi des sentiments pour une femme.

 

Love hangover – Diana Ross

Sortie en 1976, lorsque le disco bat son plein, la chanson “Love Hangover” se hisse immédiatement aux premiers rangs des charts aux États-Unis. Tous succombent à l’ivresse de l’amour !

 

Glory box – Portishead

Petit bijou de l’album “Dummy” dont il est issu, le single “Glory box” a marqué par sa mélodie amère et la voix poignante de Beth Gibbons. Le texte révèle le désespoir d’une femme qui ne demande qu’une chose à son homme :
« Give me a reason to love you ».

 

Cheek to cheek – Louis Armstrong et Ella Fitzgerald

Danser joue contre joue, voilà ce que vous suggèrent ces deux icônes du jazz ! Remontez le temps, et profitez des notes blues de ce morceau enjoué et entraînant, 100 % bonne humeur !

 

Wonderwall – Oasis

Perçue par les médias comme une déclaration d’amour envers la petite amie de Noel Gallagher à l’époque, « Wonderwall » serait plutôt un SOS lancé à un ami dans l’espoir d’être sauvé. Mais rien ne vous empêche de la dédier à votre soupirant !

 

I just called to say I love you – Stevie Wonder

Dans cette œuvre musicale composée en 1984, Stevie Wonder appelle sa dulcinée pour lui dire simplement combien il l’aime et combien il est heureux avec elle… Comme ça, spontanément, sans occasion particulière. Ah l’amour !

 

Just the two of us – Bill Withers

Pas d’atmosphère musicale romantique possible sans une chanson intemporelle et inoubliable, comme celle du grand Bill Withers « Just the two of us ». Une référence du smooth jazz !