Guy Sanchez

Issu d'une famille d'ostréiculteurs, Guy Sanchez produit dans l'Hérault la fameuse huître de Bouzigues en utilisant la technique traditionnelle de l'élevage sur cordes.

COMMUNE DE MÈZE

Les trois étapes-clé de la qualité :

  • Une sélection de naissains garantis non triploïdes
  • Un élevage sur cordes traditionnel
  • Un conditionnement en bourriches sur place

Partenaire de la gamme Filière Qualité Carrefour depuis 1997, il ne laisse rien au hasard pour garantir la qualité de ses savoureux coquillages.

Guy Sanchez, comme tous les partenaires de la démarche Filière Qualité Carrefour, s’engage à garantir des produits savoureux à la qualité constante. Et cela commence dès la sélection des naissains, les 'bébés' huîtres qui seront élevés pendant environ 6 mois dans les eaux de l'étang. « Nous sélectionnons exclusivement des écloseries françaises et n'achetons que des naissains diploïdes, développés naturellement.» Exit donc les huîtres triploïdes crées artificiellement. Chez Guy Sanchez, on joue clairement la carte de l'authentique ! Ces naissains de 4 à 6 millimètres sont d'abord placés dans des petits filets, plongés dans l'eau.

« Quand leur taille atteint 15 millimètres, on les colle sur des cordes, par grappes, en utilisant une pointe de ciment » complète l'ostréiculteur. Cette technique traditionnelle étonnante est particulièrement adaptée à la typologie du site.

La gamme Filière Qualité Carrefour permet d’inviter chaque jour le patrimoine régional à sa table avec des produits authentiques. Et chez Guy Sanchez, on travaille à l'ancienne ! Une fois leur taille adulte atteinte, les cordes d’huîtres sont sorties de l’eau et ramenées à terre. « Nous les trions une à une manuellement, pour les calibrer conformément à la réglementation nationale et au cahier des charges de Carrefour. » Les huîtres de Bouzigues sont goûteuses et charnues, c’est une huître généreuse.

Une fois sorties de l'eau, elles sont placées dans un bassin de purification, contenant de l'eau de mer filtrée et traitée aux UV pendant 24 heures minimum. « Cette étape permet de les débarrasser des éventuels parasites et impuretés et garantit au consommateur que le produit est sain ».

Dans le respect des engagements Filière Qualité Carrefour, Guy Sanchez porte donc une attention particulière à la préservation des ressources naturelles. Mais sa recherche de la qualité ne s'arrête pas là et s'étend à l'expédition. « On place manuellement les huîtres en bourriche, en respectant les poids prévus dans le cahier des charges. Par exemple, une bourriche de deux douzaines de N°2 doit peser 2,5 kg et compter au minimum 24 huîtres... voire une ou deux de plus ! »

Ensuite, démarre une course contre la montre, surtout à la période de Noël où l'ostréiculteur réalise une part importante de son chiffre d'affaires annuel. « Nous les conditionnons sur place et les expédions immédiatement : ainsi, elles arrivent dans les magasins au plus tard deux jours après leur sortie de l'eau, ce qui garantit leur fraîcheur. » L'assurance pour le consommateur de déguster un coquillage de caractère, symbole d'un savoir-faire authentique. « C'est une grande satisfaction de travailler avec Carrefour » conclut Guy Sanchez. « Cela nous permet de faire connaître l'huître de Bouzigues partout en France et nous obtenons une juste rémunération qui valorise nos efforts quotidiens. »