Charlie Gautier

Passionné par la terre, Charlie Gautier a repris les vergers familiaux et produit de manière surprenante différentes variétés de pommes de la démarche Filière Qualité Carrefour depuis près de 20 ans.

LA BRUERE-SUR-LOIR

Les trois étapes-clé de la qualité :

  • Une culture responsable
  • Une cueillette à maturité pour un taux de sucre garanti
  • Un stockage optimal

Charlie Gautier, comme tous les partenaires de la démarche Filière Qualité Carrefour, s’engage à garantir des produits savoureux à la qualité constante. Tout commence par la préparation de la terre et l'entretien des arbres. « Chaque hiver, nous épandons de l'engrais organique, du fumier de bovins récupéré dans les exploitations alentours sur le sol. Nous taillons les arbres pour qu'ils ne poussent pas trop car un pommier trop grand ne donnera pas de très bons fruits ».

En parallèle, Charlie Gautier plante et entretient les haies situées en bordure du verger, pas pour l'agrément visuel mais plutôt pour préserver l'environnement. « Ces haies constituent un écosystème idéal pour les insectes 'prédateurs' qui iront ensuite manger les insectes 'ravageurs', comme les araignées rouges, qui s'attaquent à nos pommiers » explique le spécialiste. « De cette manière tout à fait naturelle et encouragée par le cahier des charges Carrefour, nous pouvons réduire de près de 50 % le recours aux produits de traitement. »

Mais avant de pouvoir déguster les délicieuses pommes au taux de sucre garanti, une étape indispensable est nécessaire : la pollinisation des arbustes, fin avril début mai. « Nous travaillons avec des apiculteurs locaux pour introduire les abeilles dans le verger » confie Charlie Gautier. « Elles jouent un rôle majeur dans la formation du fruit. » Ensuite, une surveillance très précise des arbres est assurée, avec le recours à des stations météo pour le suivi climatique, le comptage régulier du nombre de fruits... L'idéal est d'obtenir 150 fruits par arbre.

Dans le respect des principes Filière Qualité Carrefour, Charlie Gautier porte ainsi une attention particulière à la préservation des ressources naturelles. Du 25 août à fin octobre, démarre la cueillette, opérée manuellement à maturité. « Nous vérifions les taux de sucre de nos fruits, dans le respect du cahier des charges. Puis nous les stockons dans nos locaux à l'atmosphère contrôlée où la température est de 1°C, sans bien sûr aucun traitement après cueillette. » Cela préserve les fruits durablement et permet au consommateur de trouver ces délicieux fruits dans les magasins Carrefour de septembre à fin mai.