Le roulé-boulé : une étape importante

Vers 3 mois, votre tout-petit est suffisamment tonique pour se retourner sur le ventre. Une étape clé qui sonne le top départ de ses déplacements.

Bébé est-il prêt pour le roulé-boulé ?

À la naissance, votre tout-petit n’est pas du tout musclé. Peu à peu, il acquiert une motricité : il gigote, lève la tête puis le buste lorsqu’il est sur le ventre. La plupart des bébés sont assez toniques pour se retourner du dos sur le ventre vers 3 mois. Mais sachez que les enfants ne se développent pas tous au même rythme. Il se peut que votre bébé attende son cinquième mois pour effectuer son premier roulé-boulé. Dans tous les cas, son cou et ses bras doivent être assez musclés pour supporter son poids lors de ce retournement qui préfigure la position assise et la marche à quatre pattes à venir dans les prochains mois. Un vaste programme !

Accompagnez le mouvement de votre bébé

Votre enfant est confortablement allongé sur le dos ? Vous pouvez l’inciter à se retourner sur le ventre. Commencez par plier une de ses jambes. Puis, ramenez-la sur l’autre. Le mouvement s’effectue naturellement tandis que vous maintenez votre petit par les fesses pour l’aider à se retourner complètement. Pour un roulé-boulé inverse, du ventre au dos, c’est facile ! Posez une main sur un côté de sa tête et l’autre main sur son bras opposé. Doucement, faites basculer sa tête en soulevant son bras pour l’aider à pivoter. Progressivement, le haut de son corps va basculer. Puis, ses fesses et ses jambes suivront dans la foulée.

Éveiller son bébé au roulé-boulé

Certains bébés ne se retournent pas. Ils passent directement à la position assise ou à quatre pattes. Pas de panique, donc, si votre chérubin ne montre aucun empressement pour cette gymnastique quasi « acrobatique » ! Si vous sentez, toutefois, que votre tout-petit cherche à se retourner, vous pouvez l’encourager. Le roulé-boulé atteste du meilleur contrôle neurologique de ses mouvements et de son aptitude à la motricité volontaire. Pour l’aider dans cet apprentissage du déplacement, agitez une peluche ou un jouet à ses côtés. Ou bien déplacez-vous dans la pièce où il se trouve. Vous verrez, votre petit intrépide est prêt à tout pour croiser votre regard bienveillant. Soyez donc vigilant, lorsqu’il est installé sur sa table à langer, en maintenant toujours une main sur son ventre et en ne le laissant jamais sans surveillance. Un roulé-boulé est si vite arrivé !