La vue : un sens qui se développe dès la naissance

Votre tout-petit est capable de voir dès les premiers jours de sa vie. Bien qu’elle soit le dernier de ses 5 sens à atteindre son développement optimal, sa vue fonctionne déjà.

Les nourrissons sont capables de voir

Halte aux idées reçues ! Contrairement à ce que vous imaginiez, les nouveau-nés sont capables d’utiliser leur vue dès les premiers jours de leur vie. Très tôt, ils distinguent les contrastes et voient clairement ce qui les entoure jusqu’à une distance de 20 à 30 cm. Au-delà, leur vision est floue. C’est pourquoi votre visage fascine tant votre bébé, tout comme les objets situés à proximité. Très vite, autour de 4 à 6 semaines, il sera capable de suivre des yeux un ours en peluche ou une personne sans pourtant être capable de l’identifier. Son panorama préféré ? Vos regards et vos mimiques, évidemment, mais aussi les contrastes de couleurs vives : les bandes noires et blanches ou rouges et blanches.

S’éveiller au monde en regardant

Sensible aux couleurs, aux formes et aux contrastes, votre tout-petit ne demande qu’à développer son sens de la vue. Les mobiles colorés qui tournoient au-dessus de son lit captent son regard et stimulent son attention. C’est pourquoi, en journée, il est préférable de créer un environnement lumineux dans sa chambre pour l’aider à distinguer les contours des objets : ceux d’une peluche, d’un ballon ou d’un jouet. Les livres d’images lui offrent une découverte colorée. Les pages qui tournent lui indiquent le mouvement visuel à suivre. Mais votre gestuelle aussi favorise l’éveil de votre bébé. Vos mains peuvent accompagner le récit de chansonnettes ou de comptines, par exemple. Procédez par gestes lents pour donner à votre enfant le temps de fixer son attention sur vous.

Les yeux de bébé : un trésor à protéger

Lors de ses premières promenades, il arrive qu’un tout-petit soit exposé aux rayons du soleil, plus ou moins néfastes selon la saison. Veillez donc à bien protéger ses yeux fragiles des UV grâce au port de lunettes homologuées, d’un chapeau et en utilisant une ombrelle pratique qui s’accroche à sa poussette. À mesure qu’il grandit, restez attentifs aux signaux. Une sensibilité ou une gêne face à la lumière, des irritations, des yeux qui coulent beaucoup, un enfant qui louche, une désorientation doivent vous alerter et vous pousser à consulter un médecin spécialisé. Mais rassurez-vous, il s’agit souvent de signaux anodins. Votre tout-petit aura tôt fait de vous faire à nouveau les yeux doux.