Guide des premiers pas avec son chat

Ça y est, votre petite boule de poils est arrivée ! Voici les bons réflexes à adopter pour qu’il se sente rapidement chez lui.

Tout un monde à découvrir, comment le rassurer ?

Tout d’abord, planifiez l’arrivée de votre chaton le week-end ou pendant vos jours de congés afin de lui garantir une meilleure disponibilité. Si vous l’avez recueilli ou acheté, déposez à l’intérieur de sa caisse de transport un bout de chiffon de l’endroit d’où il vient, afin qu’il puisse se rassurer avec l’odeur lors du transport.

Première nuit : comment l’aider à s’acclimater ?

Une fois arrivé chez vous, Installez-le dans une pièce fermée avec sa litière, un bol d’eau et une gamelle de croquettes. Ouvrez alors la porte de sa caisse et parlez-lui doucement. Observez-le. Ne soyez pas surpris de le voir filer sous le lit ou sous un meuble pour se cacher. Imaginez-vous le stress pour ce petit être : nouvel endroit, nouvelles personnes ... Soyez patient et laissez-le venir vers vous. Cela peut prendre quelques heures…

Comment savoir si votre chat est à l’aise ?

Votre chaton se remet de ses émotions lorsqu’il commence à se frotter contre vous. Il peut alors partir à la découverte progressive du reste de la maison. Laissez quelques portes ouvertes la nuit surtout s’il miaule afin qu’il puisse continuer à explorer son nouvel univers.

Quelles affaires pour lui ?

Voici une liste des équipements dont vous aurez besoin pour lui : un coussin, un griffoir pour chat, une caisse de transport, des jouets pour chat (balles en mousse, souris en peluche…) ainsi qu’une litière avec un bac assez grand et un couvercle afin de limiter les odeurs. Si vous habitez en appartement, offrez-lui un arbre à chat pour qu’il puisse se défouler et grimper. Les chats adorent être en hauteur.

Comment créer son « coin chaton » ?

Votre chaton aime organiser son territoire et répartir son environnement en aires distinctes. La litière doit donc être éloignée des gamelles et de son lieu de couchage.

Comment le nourrir, au début… et après ?

Au tout début, il est conseillé de ne pas changer son alimentation pour chat afin de respecter son transit fragile et de faciliter son acclimatation. Vous pourrez progressivement varier les plaisirs et adapter le choix de ses aliments en fonction de son âge et de sa constitution. Sachez qu’il existe des distributeurs mobiles de croquettes. Pourquoi pas si votre chat sait réguler son appétit et s’il ne souffre pas d’embonpoint. 

Trois bons réflexes

  • Habituez tout petit votre chat à cotoyer des étrangers et à se faire prendre dans les bras.
  • Ne tardez pas à l’emmener chez le vétérinaire. Celui-ci établira un programme de vaccination et de vermifugation et dressera son bilan de santé.
  • Pour les chats d’intérieur, pensez à vous munir d’herbe à chat. Il existe des barquettes prêtes à l’emploi. Indispensable pour purger votre animal - éliminer les poils accumulés lors de sa toilette.