Doudou : le premier compagnon de bébé

Pour s’endormir, calmer ses pleurs ou jouer, le doudou accompagne votre enfant. Souvent nécessaire à son équilibre, cet objet transitionnel est également son premier compagnon. Et un allié précieux pour les parents !

Le choix du doudou : un acte important

Aux alentours de 6 mois, votre tout-petit est suffisamment agile pour saisir les objets qui l’entourent et les manipuler. Les oreilles d’un lapin en peluche, par exemple, offrent une bonne prise en main. Mais c’est aussi le cas des étiquettes des langes ou des vêtements tandis que les coins de tissu sont l’occasion rêvée, pour lui, de « mâchouiller » à volonté ! Il arrive aussi que votre bébé jette son dévolu sur un vêtement qui vous appartient. Peu importe l’objet, laissez-le choisir son doudou. L’occasion pour votre enfant de mettre en place un protocole sensoriel. Sentir son doudou, le serrer contre lui, enfouir son visage contre son ventre (s’il s’agit d’un animal en peluche) sont autant de marques d’affection.

Doudou : un pouvoir symbolique

À l’âge de 9 mois, votre bébé prête une dimension symbolique à son doudou. Celui-ci incarne le lien affectif qui le relie à sa maman lorsqu’elle n’est pas là. C’est pourquoi cet « objet transitionnel », comme le surnomment les psychologues, est si utile pendant les séparations. Et, si votre enfant délaisse son doudou au profit d’un jouet ou d’un petit livre qu’il vient de feuilleter avec ses parents, pas de panique ! Il a simplement besoin de se rappeler de bons moments passés en votre compagnie… Certains enfants troquent leur ours câlin contre le besoin de sucer leur pouce ou, simplement, de tripoter une mèche de cheveux.

Un doudou pour vaincre ses peurs

La relation établie par votre enfant avec son objet fétiche est unique. Son odeur familière et son apparence ont un impact sur l’attachement de votre enfant. La présence de cet objet à ses côtés l’aide à gérer son mode de réassurance et à partir, plus fort, à la conquête du monde qui l’entoure. Le doudou lui permet, en somme, de bâtir son autonomie !