Faire rire son bébé, c’est facile et irrésistible !

Très vite, votre tout-petit vous gratifie de ses plus beaux sourires. Et les éclats de rire ne sont pas loin… Suivez le guide !

Le rire, un bienfait moteur pour bébé

Le jeu et le rire font partie intégrante du développement de l’enfant. Le sentiment de bien-être et de lâcher-prise qu’ils lui procurent l’aident à vivre sereinement et à affronter ses peurs. Ils lui permettent aussi d’interagir avec vous et de s’intégrer à un groupe. Plus tard, l’humour lui permettra d’affronter les situations difficiles. Ne soyez pas surpris si votre tout-petit est capable de passer du rire aux larmes en un instant. Il n’est pas encore capable de bien gérer ses émotions dans les premiers mois de sa vie. À vous de l’aider à associer les occasions de rire aux jeux ou à vos mimiques et à comprendre ce dont il ne faut pas rire, comme les bêtises…

Rire de bébé : les parents font leur numéro

Très tôt, les éclats de rire de votre enfant peuvent jaillir de manière imprévisible ! Dès lors, cela indique qu’il est prêt à réagir à vos pitreries en tout genre. Les chatouilles sur le ventre et dans le cou, comme les bisous, sont irrésistibles pour lui. Tout comme les jeux de mains (La petite bête qui monte…) et vos mimiques. Grimaces et vocalises attirent son attention et lui procurent de la joie. Vous pouvez également mettre en scène ses peluches préférées dans un sketch hilarant ponctué d’imitations et de chansons rigolotes. Mais sachez aussi vous arrêter et réserver ses moments d’excitation aux périodes les plus intenses de la journée pour ne pas perturber l’équilibre de son sommeil.

Les rituels pour faire rire son bébé

Les tout-petits adorent les scénarios répétitifs. Cachez-vous derrière un lange et réapparaissez ou dites-lui « Coucou » plusieurs fois d’affilée. Le faire trotter sur les genoux de son papa ou jouer à cache-cache dès qu’il est capable de marcher à quatre pattes permet de nouer des liens complices. Au fil du temps, ne soyez pas étonné de constater que votre enfant vous invite lui-même à participer à ces petits rituels qu’il connaît bien. À vous d’en introduire de nouveaux au fur et à mesure qu’il grandit. Et, comme le rire est contagieux, les fous rires sont garantis.