Donner le biberon : mode d’emploi

Installé tout contre vous, en position semi-allongée, votre tout-petit adore que vous lui donniez son biberon. Un rituel qui se répète jusqu’à 8 fois par jour dans les premières semaines.

Une position spéciale biberon

Dans les premières semaines, certains biberons « prennent leur temps ». Bébé n’est pas encore un « pro de la tétée », alors les 6 à 8 biberons donnés chaque jour nécessitent que vous soyez confortablement installé. En position semi-assise, sur un fauteuil, privilégiez les endroits calmes. Installez votre bébé sur vos genoux et calez-le au creux de votre bras en position semi-allongée. Face à vous, il pourra ainsi vous regarder lors de ces moments d’intimité.

Donner le biberon : tout un art

Avant de proposer à bébé son biberon, versez quelques gouttes de lait sur votre poignet. Vous vous assurerez ainsi qu’il n’est pas trop chaud si vous réchauffez son biberon avant de le lui donner. Approchez la tétine de ses lèvres en les caressant, il ouvrira la bouche pour la saisir. Pour que bébé avale le moins d’air possible, veillez à ce que la tétine soit pleine de lait. Pour cela, le biberon doit être bien incliné. De petites bulles remontent à la surface lors des tétées de votre enfant ? Cela prouve que le lait s’écoule correctement. Sinon, desserrez la bague du biberon afin de décongestionner la tétine.

À chaque biberon son rythme

Certains bébés boivent lentement, d’autres avalent leur lait goulûment. Pour trouver la bonne cadence, observez votre enfant. Vous adapterez ainsi la position du biberon et la vitesse de la tétine. Celle-ci se règle sur 1, 2 ou 3 selon le débit souhaité. Attention, il arrive que certains bébés s’endorment en tétant. Pour stimuler votre enfant et vous assurer qu’il se nourrit correctement, caressez-lui les tempes du bout des doigts régulièrement. Après chaque biberon, faites-lui faire son rot. Pour cela, tenez votre enfant droit contre vous et tapotez doucement son dos avec votre main. Au préalable, vous aurez, bien sûr, recouvert votre épaule d’un lange. Les régurgitations sont fréquentes au moment du rot. Mais n’ayez crainte, vous maîtriserez rapidement quelques parades efficaces pour préserver vos tenues !