Bercer bébé pour l’apaiser

Tout en douceur, le bercement a un effet apaisant sur votre enfant. Il l’aide à trouver le sommeil et à calmer ses angoisses, naturellement.

Bercer bébé, c’est naturel

In utero, votre bébé, déjà, ressentait les bienfaits du bercement. Le balancement cadencé de votre corps, lors de vos déplacements, était source de paix et cela, bien avant sa naissance. C’est pourquoi votre petit est très réceptif à cette sensation dont il garde un vif souvenir. Et pour vous, le bercement est un geste instinctif. De quoi profiter de tendres moments tous les deux.

Bercer son bébé à son rythme

Inspirez et expirez lentement avant de bercer votre enfant. Vous serez moins tendue et votre nourrisson le ressentira, jusque dans votre posture. Pour bercer bébé, installez-vous de préférence dans l’obscurité. Assise ou debout, cela dépend de votre confort. Sachez que certaines séances de bercements peuvent s’éterniser. Gare aux crampes et aux maux de dos. Bébé, lui, n’a qu’une envie : se blottir tout contre votre buste pour sentir les battements de votre cœur et votre chaleur corporelle. Vos mouvements, doux et répétitifs, s’effectuent d’avant en arrière ou de gauche à droite, au choix.

Bercer bébé pour l’endormir ?

Pour aider votre tout-petit à retrouver sa sérénité, vous pouvez accompagner vos mouvements d’une petite comptine ou de mots doux chuchotés à son oreille. Mais attention à l’accoutumance. Votre enfant doit apprendre à s’endormir seul, comme un grand. Le bercement n’est qu’une façon de favoriser la venue du sommeil. N’habituez pas votre tout-petit à être bercé trop longtemps jusqu’à ce qu’il dorme profondément. Si vous constatez qu’il n’est pas capable de s’endormir sans votre aide, écourtez petit à petit les séances pour favoriser son autonomie. Vous verrez, progressivement, votre enfant apprendra à s’apaiser.