Bébé vous épatera : ses compétences à 2 mois

S’il ne récite pas encore l’alphabet, votre bébé gazouille et vous illumine de ses premiers sourires ! Zoom sur ses progrès.

Un bébé de plus en plus tonique

Votre tout-petit ne cesse de se métamorphoser. Ce mois-ci, il va encore gagner 3 cm en taille et apprendre à toujours mieux coordonner ses mouvements. D’ailleurs, sa nuque et son cou deviennent plus toniques. L’avez-vous remarqué ? Et sa tête fléchit de moins en moins. Son dos est plus droit, ses gestes moins saccadés. Jusqu’à 2 mois, sachez qu’il possède encore une motricité réflexe lorsque, par exemple, vous glissez un doigt dans la paume de sa main et qu’il la serre. Ses petites mains l’intriguent et votre bébé passe un certain temps à les observer. Il n’est pas rare également qu’il agrippe vos mèches de cheveux sans les lâcher.

À 2 mois, bébé gazouille et vous sourit

Quel enchantement ! Dès la fin du premier mois, votre petit a commencé à émettre des gazouillis ; des voyelles essentiellement. Un « vrai sourire » s’est dessiné sur son visage aux alentours de la sixième semaine et il répond de plus en plus fréquemment à vos sourires. Son biberon et son hochet lui sont devenus familiers et bébé commence à s’imprégner des rythmes de sa journée (le bain, le repas).

Les interactions possibles avec un bébé de 2 mois

À 2 mois, un nourrisson est capable de fixer votre visage avec attention et de détourner son regard vers des objets colorés situés à courte distance. Les mobiles et jeux d’éveil suspendus captent son intérêt tout comme les mélodies et les bruits de la maison auxquels il devient sensible. Il pleure si vous le laissez seul et affirme son caractère en votre présence grâce aux mouvements de ses bras, de ses jambes et aux expressions de son visage. À noter : à ce stade de son développement, l’ouïe et l’odorat sont ses sens les plus développés.

Gros dormeur ou petite marmotte ?

Certains bébés de 2 mois font déjà leurs nuits pour le plus grand répit de leurs chanceux parents ! Mais, en général, ils se réveillent encore toutes les 3 heures pour manger. Aidez votre tout-petit à prendre ses repères jour/nuit en lui donnant, par exemple, son biberon du soir dans sa chambre, au calme et dans l’obscurité. Petit à petit, son rythme va se réguler et les nuits courtes vous paraîtront un « lointain » souvenir.