Bébé va vous étonner : ses compétences à 1 an

Votre tout-petit a déjà 1 an. Sa première année a été riche en expériences et en émotions. Et ça y est, il est en route vers l’autonomie.

À 12 mois, chaque enfant se déplace à sa manière

À cet âge, les tout-petits sont encore nombreux à marcher à quatre pattes. D’autres préfèrent se déplacer sur les fesses ou le ventre. D’autres encore commencent à esquisser leurs premiers pas. Tout seuls, sans s’appuyer contre des meubles et sans se tenir à vos mains. Un grand moment d’émotion en perspective ! Si votre bambin ne marche pas encore, rassurez-vous. Chacun a son propre rythme. Cette étape se fera d’ici quelque temps, quand il saura maîtriser son équilibre et son appréhension de tomber. Mais cela ne l’empêche pas de se déplacer parfois à la vitesse de l’éclair. Prudence avec les escaliers !

Un caractère de plus en plus affirmé

Votre enfant commence (ou a déjà commencé) à vous dire « non » de la tête. Une réponse qu’il semble particulièrement apprécier. Et une façon d’éprouver vos capacités de résistance. D’ailleurs, il a tendance à jeter par terre les objets et à attendre que vous les ramassiez. Restez zen ! Ce n’est pas uniquement pour vous tester. Il est aussi en train de comprendre les conséquences de ses gestes et les relations de cause à effet. Et comme tout apprentissage, cela demande de la répétition.

La sieste : toujours aussi importante

À 1 an, votre enfant se dépense beaucoup dans la journée. Pour refaire le plein d’énergie, il a encore besoin de deux siestes. Une sieste d’environ 1h dans la matinée et une seconde, plus longue l’après-midi, de 2h environ. La nuit, il dort entre 9 et 10h sans se réveiller. Mais le moment du coucher peut devenir un peu problématique, car il a envie de rester avec vous. Pour l’aider à être plus serein au moment de se mettre au lit, il est important d’instaurer un rituel : le bain, le dîner, une histoire et un gros bisou, puis au dodo. S’il se réveille la nuit, proposez-lui un doudou, cela le rassurera.