Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons
Nos conseils malins

Notre recette pour de bonnes habitudes alimentaires 

Retrouvez nos 8 conseils simples et malins pour mieux se nourrir au quotidien !

Ecoutez votre sensation de faim

Aujourd'hui, nous sommes nombreux à manger à cause de l'ennui ou du stress, ou encore parce que c'est l'heure... En prendre conscience est déjà un grand pas en avant ! Votre corps sait ce dont il a besoin, et il vous en informe. Alors réapprenez à manger selon vos sensations de faim et de rassasiement. 

 

Ne vous inquiétez pas trop pour vos écarts

L’équilibre alimentaire ne se fait ni sur un repas, ni sur la journée, mais sur la semaine ! Vous avez fait quelques excès avec un repas bien copieux ? Pas de panique, vous pouvez compenser en mangeant plus léger aux repas suivants. Ouf !

 

Prenez votre temps

Savez-vous qu'un repas pris debout et vite avalé favorise l'ingestion d'air et rend la digestion plus difficile (ballonnements…) ?
Il est conseillé de vous asseoir et de manger lentement pour que les signaux de la satiété soient perçus par le cerveau. Sauf si votre repas se résume à une collation, il devrait durer au moins une vingtaine de minutes. Prendre le temps de manger permet d'écouter son corps et de s'arrêter dès que l'on est rassasié.
Pour vous y aider, vous pouvez essayer de mastiquer chaque bouchée au moins 10 secondes et de poser votre fourchette entre deux bouchées.

 

Délaissez les écrans le temps du repas

D'après une étude britannique de 2013, manger devant la télévision augmente de 25% la quantité de nourriture ingérée, et donc favorise la prise de poids. Ces résultats sont confirmés par de nombreuses autres études françaises ou américaines.
Lorsque vous mangez devant votre télévision, votre ordinateur, votre tablette, ou votre téléphone portable, votre attention est détournée. Vous détectez moins bien la sensation de satiété et mangez donc davantage.
Concentrez-vous plutôt sur les saveurs de votre assiette et privilégiez les échanges conviviaux avec ceux qui vous entourent.

 

Préparez vous-même vos petits plats

Qu'il s'agisse de recettes héritées de votre grand-mère, de plats innovants trouvés sur internet ou de vos propres créations, cuisiner permet de manger selon ses goûts et ses besoins. Ainsi, vous maîtrisez mieux le contenu de votre assiette : ingrédients, assaisonnement (quantité de sel...), matières grasses ou encore mode de cuisson.
Si vous n'avez que peu de temps, sachez qu'il existe bon nombre de recettes simples et rapides… Alors, à vos fourneaux !
De plus, faire participer les enfants de manière ludique en cuisine constitue un bon moyen pour les éduquer au goût, les inciter à savourer certains aliments et leur donner de bonnes habitudes.

 

Pensez à varier les modes de cuisson

En bouillon, au four, à la poêle... varier les modes de cuisson permet d'aborder un même aliment sous différentes facettes et de décliner les saveurs.
Pour les légumes, la cuisson sous haute pression (à l'autocuiseur) est un excellent moyen de préserver les vitamines.
Pour les féculents (pâtes, riz, pommes de terre...), les cuissons "al dente" sont à privilégier. Elles rendent ces aliments plus lents à assimiler, ce qui permet de profiter de leur énergie et d’être rassasié plus longtemps.

 

Alternez les matières grasses

Pour vos pauses gourmandes, vous pouvez utiliser (avec modération) des matières grasses laitières (comme par exemple le beurre sur les tartines du matin, la crème dans les épinards ou le potage…). Pour vos plats, il est recommandé de privilégier les huiles végétales pour l’apport en acides gras essentiels que l’organisme ne sait pas synthétiser (oméga 3, oméga 6...).
Pour profiter des vertus des différentes huiles végétales, utilisez 2 à 3 huiles aux propriétés complémentaires comme par exemple les huiles d’olive et de colza.
L’huile d’arachide est particulièrement bien adaptée aux fritures car c’est l’une des moins instable à la chaleur.
A l’inverse, certaines huiles se dégradent à la cuisson, même légère. C’est pourquoi les huiles de noix, soja et graines de lin sont à réserver pour l'assaisonnement.

 

Buvez de l’eau avant d’avoir soif

Notre corps est composé à plus de 60% d’eau. Mais nous en perdons une partie pendant la journée en respirant, transpirant ou lorsque nous allons aux toilettes. C’est pourquoi il faut penser à s’hydrater en buvant régulièrement, même si vous n’en avez pas forcément envie.
Et ce conseil concerne d’autant plus les personnes âgées et les nourrissons, qui souffrent davantage de déshydratation chronique.

Goûtez à plus d'infos

  • Nos réponses à vos questions

  • Nos engagements

  • Les 9 repères