Les 9 repères

Le sel

En très petites quantités !

On considère qu’un adulte ne doit pas dépasser les 6g par jour, soit 2,4g de sodium (le sel est composé notamment de sodium). Attention toutefois, les enfants n’ont pas les mêmes besoins. Avant 1 an par exemple, il est recommandé de ne pas saler leurs plats.

 

Une pincée d’astuces

Consommé en excès, le sel favorise l’hypertension.
80% du sel que vous consommez provient des aliments eux-mêmes. Le reste est en général ajouté lors de la cuisson ou une fois servi dans l’assiette.
Comment réduire votre consommation de sel ?

  • Petite astuce lorsque vous faites vos courses : regardez la teneur en sodium sur les étiquettes. Achetez moins de produits riches en sel comme les charcuteries, les biscuits apéritifs, etc. Si vous les appréciez, il ne s’agit pas d’exclure ces aliments mais d’en réduire la quantité et/ou les occasions de consommation.

  • Petite astuce lorsque vous cuisinez : beaucoup d’aliments sont déjà naturellement salés. Lors de la cuisson, préférez plutôt des épices (comme le curry ou le paprika), ou certaines herbes (persil, basilic…) pour relever vos plats.

  • Petite astuce lorsque vous mangez : goûtez votre assiette avant de saler. Evitez également de poser la salière sur la table.

Comme pour le sucre, vous pouvez diminuer petit à petit les quantités de sel consommées. Votre palais s’y habituera et sera à même de percevoir de nouvelles saveurs qui étaient jusqu’alors cachées par le sel.

 

Goûtez à plus d’infos

  • L'eau

  • Les produits sucrés

  • L'activité physique