Un café pour la route ? Oui, mais un déca

La caféine agit sur l’horloge biologique interne comme un trajet en avion. Pour éviter l’effet jetlag, il vaut mieux se limiter le soir.

Faites-vous partie des personnes qui ne peuvent pas boire de café passé la pause de midi, sous peine de mettre des heures à s’endormir ? La bonne nouvelle est qu’une équipe de scientifiques américains et britanniques a compris la raison de ce phénomène. Dans une étude publiée par la revue Science Translational Medicine en septembre 2015, ils expliquent que la caféine serait capable d’avancer notre horloge interne en provoquant les mêmes dérèglements qu’un jetlag en avion.

Les chercheurs ont testé la salive de 5 volontaires pour comparer leurs niveaux de mélatonine. Cette hormone, sécrétée pendant la nuit, réagit à la lumière et régule le sommeil. C’est elle qui nous aide à nous endormir. Et ils ont réalisé que, chez les personnes ayant bu un café le soir, la boisson pouvait décaler le rythme biologique de 40 minutes. En cas de forte lumière, le décalage pourrait même atteindre 105 minutes.

Une heure plus loin

« Nos résultats nous aident à comprendre pourquoi certaines personnes ont autant de mal à s’endormir quelques heures après avoir bu un café. C’est parce que leur horloge interne pense se trouver une heure plus loin vers l’ouest », déclare John O’Neil, coauteur de l’étude. Grâce aux résultats de ces travaux, ils espèrent pouvoir venir en aide aux personnes qui souffrent de troubles de l’horloge interne. En attendant, ils nous apportent une raison supplémentaire de se tourner vers une tisane, un déca ou un bon chocolat chaud.

Goûtez à plus d'info

  • Un bon sommeil permet aussi de garder la ligne

  • Quand bien se nourrir aide à passer une bonne nuit

  • Nos conseils malins