Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Enfants de 4 à 14 ans et écrans : les bonnes habitudes à adopter

Parce qu’une surexposition aux écrans a de vraies incidences sur la santé des enfants, il est nécessaire de connaître les bonnes habitudes à prendre, et à leur faire prendre !

Ce n’est plus à prouver : les écrans ont une vraie incidence sur notre santé. Pour les adultes, une surexposition à ceux-ci peut en effet causer migraines, problèmes de vue, contractions musculaires, stress… Mais chez les enfants, encore en pleine croissance, certains effets des écrans peuvent se révéler bien plus graves, car ceux-ci peuvent créer des problèmes de développement chez les plus jeunes, et un isolement social chez les pré-adolescents.

Petit tour d’horizon des bons réflexes à adopter pour éviter la surexposition aux écrans à vos enfants de 4 à 14 ans, tout en ne les privant pas pour autant !

Les enfants de 4 à 6 ans et les écrans : les bonnes habitudes à prendre

Si, en dessous de 4 ans, les enfants doivent éviter les écrans au maximum, entre leurs 4 ans et leurs 6 ans, vous pouvez commencer à les faire entrer dans leur quotidien, tout en contrôlant bien leur utilisation. À partir de 4 ans, vous pouvez laisser votre enfant regarder des films et dessins-animés de leur âge, tout en cadrant l’activité pour ne pas qu’il en abuse.
N’oubliez pas d’établir avec lui un planning afin qu’il comprenne quand son temps est fini : à cet âge-là, les enfants ont la négociation facile !

Concernant les jeux-vidéo, limitez le temps au préalable, et préférez en général les jeux multijoueurs, ou les supports éducatifs.

Évitez au maximum de laisser votre enfant de 4 à 6 ans jouer seul : les écrans sont hypnotisants, surtout pour les petits. Il risque d’être happé dans son activité, au point de ne plus lâcher sa console, ce qui peut créer des retards de développement psycho-moteur, et un isolement familial et social.

De 6 à 9 ans : des règles plus souples, mais toujours présentes

De ses 6 à ses 9 ans, votre enfant se crée sa propre culture et forge ses goûts : c’est pourquoi il est important pour vous de connaître les jeux vidéo, émissions et films qu’il regarde et aime, afin de pouvoir en parler avec lui, et déceler d’éventuels chocs et incompréhensions face aux images qu’il voit et aux paroles qu’il entend.
Continuez à établir des règles claires avec lui sur le temps passé devant les écrans, mais laissez-le être plus autonome.

Pour lui laisser de la liberté tout en contrôlant les images auxquelles il est exposé, paramétrez ordinateurs, télévisions et consoles via un contrôle parental pour ne lui laissez accès qu’aux films, séries et jeux de son âge. Aussi, ne le laissez pas aller sur internet sans surveillance.

Pour sa santé, limitez surtout les écrans le soir : dans l’obscurité, ils sont encore plus nocifs pour la vue, et aggravent les problèmes de sommeil.

enfants télévision

Les enfants de 9 à 12 ans, les téléphones portables et Internet

C’est entre ses 9 et ses 12 ans que votre enfant commencera à vous demander d’avoir plus d’accès à Internet et à l’ordinateur familial, mais aussi d’avoir un téléphone portable. Déterminez avec lui l’âge auquel il pourra en avoir un pour lui fixer une date, ce qu’il acceptera mieux qu’une réponse approximative.

Concernant les écrans, continuez à déterminer le temps qui lui est autorisé, en vous montrant un peu plus souple, sans pour autant tout lui autoriser. De 9 à 12 ans, ils sont encore en pleine croissance. Une surexposition aux ordinateurs, à la télévision et aux consoles de jeu a toujours une incidence sur leurs capacités psycho-motrices. De plus, cela peut toujours causer des troubles du sommeil, un comportement addictif, des problèmes de vue et des maux de tête.

 N'oubliez pas d'installer un contrôle parental sur votre ordinateur pour le laisser surfer tranquillement sans qu'il risque d'être exposé à des images et vidéos qui pourraient le choquer.

Les bonnes habitudes face aux écrans pour les enfants de 12 ans et plus

À partir de ses 12 ans, votre enfant a une grande soif d’indépendance, et n’hésitera pas à le formuler.

Pour continuer à le préserver des effets néfastes des écrans tout en le laissant de la liberté, déterminez clairement avec lui des horaires à respecter. En plus de toujours favoriser des troubles du sommeil, de la vue, de la perception, ils peuvent développer des comportements addictifs qui découleront sur de l’isolement social, de l’agressivité, un renfermement sur lui-même et du stress.

Continuez à vous familiariser avec son univers virtuel, afin de pouvoir en parler avec lui, et briser ce potentiel isolement. Dialoguez avec lui et observez-le pour déceler d’éventuels changements de comportements dus à la surexposition aux écrans : fatigue chronique, irritabilité, stress, trouble de l’attention.

Mais les écrans ne sont pas que néfastes pour les enfants ! Ils peuvent aussi être un support de jeu, d’apprentissage et de découverte... Le tout est de savoir les maîtriser.