Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Olivia Ruiz : Entre amour et gourmandise

À l’occasion de la sortie de son album À nos corps-aimants et de son spectacle Volver, la chanteuse Olivia Ruiz, épicurienne dans l'âme, nous ouvre son cœur.

 

Le plaisir des sens est très présent dans vos chansons…

Effectivement, quand je regarde mon répertoire, je m’aperçois que les saveurs culinaires sont très présentes dans mes compositions : La Femme chocolat, bien sûr, mais aussi la fumée du boeuf bourguignon dans J’traîne des pieds et les crêpes aux champignons dans Goûtez-moi… Ce n’est pas moi qui ai dit qu’on ressemble à ce qu’on a dans son assiette, mais je trouve cela tellement vrai !

 

En Bref :

Que pourriez-vous manger au quotidien sans jamais vous en lasser ?
Du chocolat et des tomates !

Qu'est-ce que vous ne pouvez plus manger ?
La cannelle. Je ne la supporte plus.

La cuisine du monde que vous préférez, c'est ...
En dehors de la cuisine méditerranéenne, la cuisine asiatique.

Un bon plat s'accompagne forcément ...
D’un bon vin et d’une bonne sieste.

Quel vin ?
Ceux de ma région : les sublimes corbières, minervois ou pic Saint-Loup.

Et l'eau ?
Plutôt en infusion !

 

Et dans À nos corps-aimants, c’est le sentiment amoureux qui est au coeur de votre création…

Pour construire un titre, il faut beaucoup d’amour. Il faut être amoureux de sa création pour ensuite pouvoir la défendre. Si je file la métaphore avec la cuisine, un plat qu’on fait sans y penser et sans plaisir parce qu’on préférerait être au resto ou se faire livrer un repas, c’est rarement aussi exceptionnel que quand on le fait en pensant à ceux pour qui on cuisine et avec qui on a envie de le partager. Il en est de même pour les compositions musicales. Quand un morceau passe dans les mains du producteur et des musiciens qui vont l’interpréter, il faut cette énergie liée à l’amour et au plaisir de chacun. En gastronomie ou en musique, il faut beaucoup d’amour pour construire quelque chose.

 

Qu’évoque pour vous la Saint-Valentin ?

Mon premier album J’aime pas l’amour ! Pour la Saint-Valentin, avec mon équipe, on avait fabriqué une boîte en carton avec inscrit au pochoir : « Fucking Saint-Valentin ». On a offert cette petite boîte à tous ceux qui étaient seuls ce jour-là, à tous les rebelles de l’amour, une sorte de contre-cadeau… C’est toujours assez dur de se retrouver seul le jour de la Saint-Valentin. J’ai souvent eu envie d’engueuler les gens habillés sur leur trente-et-un avec un bouquet de fleurs à la main. Mais en fait je n’avais qu’une envie, c’était de recevoir moi aussi un bouquet !

 

Qu’est-ce qu’il faut pour une Saint-Valentin réussie ?

Un bon repas étudié selon les goûts de mon hôte, un très bon film dans un très bon canapé, et bien sûr une très belle nuit d’amour.

 

Dans votre spectacle Volver, il est beaucoup question de souvenirs de votre famille. Côté cuisine, le plat de votre enfance, c’était quoi ?

Le boeuf bourguignon de ma grand-mère, dont je parle dans la chanson J’traîne des pieds. J’ai grandi dans un café où je passais le plus clair de mon temps en cuisine avec elle. Aujourd’hui, c’est un plat que je reproduis régulièrement !

 

Votre petite madeleine ?

Je mets de l’ail partout. Je défends les vertus de l’ail comme le font dans leur chanson les Fabulous Trobadors. Comme l’orange et le jasmin, il fait partie des parfums de l’Espagne. Et tant pis si ce n’est pas sexy !

 

Un nouvel album, un spectacle en tournée… Avez-vous le temps de cuisiner ?

J’adore cuisiner et je le fais volontiers pour ma famille et mes amis quand le temps me le permet. Lorsqu’il y a de grandes tablées, on me demande souvent un chili con carne. Les personnes qui y ont goûté y reviennent souvent ! J’aime aussi préparer des petits coeurs de sucrine coupés en deux, enroulés avec une tranche de jambon de Parme, poêlés dans un fond de citron, d’huile d’olive et d’ail. C’est frais et très léger !

 

Les recettes au chocolat

  • Les traditions de la Saint Valentin autour du monde

    En Finlande, au Danemark au Japon...

  • Tarte chocolat-piment

    2 pers, €

  • Cœur coulant chocolat butternut

    4 pers, €