Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Top 10 des plantes médicinales

Trop souvent considérées comme des remèdes de grand-mère, elles s’avèrent réellement efficaces et un bon complément de la médecine classique.

Le thym

Le thym est particulièrement connu pour ses puissantes vertus immunostimulantes et protectrices de l’organisme. Il est utilisé pour le traitement des troubles respiratoires (toux, infections des voies respiratoires et ORL, bronchite, angine, grippe…) et intestinaux. C’est un formidable antiseptique (virus, bactéries, champignons…).

Le romarin

Utilisé par voie interne ou externe (en huile essentielle, en gélule, en pommade, en cataplasmes…), le romarin est traditionnellement utilisé pour aider à soulager les douleurs musculaires, améliorer la mémoire, stimuler le système immunitaire et circulatoire et la digestion. Il est également tonifiant, c’est pourquoi il est déconseillé de boire une tisane de romarin avant le coucher.

La sarriette

Réputée pour ses propriétés digestives, elle lutte contre les ballonnements, les digestions lentes, les douleurs abdominales, les diarrhées et les flatulences. Efficace contre la fatigue, elle redonne de l’énergie. Elle aide à soigner les infections urinaires et les gastro-entérites et soulage les douleurs rhumatismales.

La camomille

Propriétés anti-inflammatoires : elle soulage la rhinite, calme les douleurs menstruelles en augmentant la fluidité du sang par son effet antispasmodique. Elle possède des propriétés sédatives et c'est un antidépresseur.

Le tilleul

Le tilleul a des vertus sédatives : il diminue les spasmes, les maux de tête, les tensions, les crises d’angoisse, l’anxiété, la fatigue. Il favorise le sommeil et l’endormissement. Il calme les troubles digestifs liés au stress.

La menthe

Pour la digestion : La menthe possède des vertus digestives. Elle apaise l’estomac et stimule la bile et donc la digestion grâce à sa concentration en fer et sa vitamine C.
Contre la mauvaise haleine : la menthe limite les remontées gastriques et soigne la mauvaise haleine. De plus, sa fraîcheur est inimitable !
Contre le mal de tête : des essais cliniques ont mis en évidence l’effet analgésique de la menthe contre les maux de tête.
Rhinite et sinusite : la menthe permet de désencombrer les voies respiratoires en cas de rhume ou de sinusite. Son huile essentielle serait de plus efficace contre les bactéries responsables des affections respiratoires selon une étude réalisée en 2006 au Brésil.
Contre les douleurs : la menthe possède des propriétés antidouleurs. Elle soulage ainsi les piqûres d’insectes et les plaies. Elle est également utilisée contre les douleurs musculaires.

La sauge

La sauge ouvre l’appétit et régularise la digestion. Elle aide aussi à traiter les vomissements, les diarrhées et les douleurs abdominales. Par ailleurs, la sauge est un remède ancestral bien connu des femmes pour réguler le cycle menstruel et éviter le phénomène de syndrome prémenstruel. Elle combat les bouffées de chaleur au moment de la ménopause, ainsi que d’autres troubles liés à cette période.
Antiseptique et astringente, la sauge viendra à bout de la plupart des maux de gorge. On l’utilisera sous forme d’infusion et de gargarismes. De même pour le traitement des aphtes. Anti-microbienne son huile essentielle réduit les sécrétions bronchiques.

L’anis étoilé

Propriétés digestives : l’anis étoilé est consommé pour son pouvoir digestif. Son utilisation facilite la digestion et calme les maux d’estomac. Ce fruit séché aide également à une bonne vidange gastrique et améliore la vésicule biliaire.
Problèmes respiratoires : l’anis étoilé permet également de lutter contre les affections respiratoires, grâce à son action expectorante. Elle fluidifie les sécrétions bronchiques pour faciliter leur élimination.
Douleurs articulaires et musculaires : l’anis étoilé permet d’atténuer les douleurs articulaires et musculaires. Elle est ainsi indiquée en cas de lombalgies, d’arthrose, de rhumatismes, etc.
Problèmes hormonaux : l’anis étoilé réduit les dérèglements hormonaux et les bouffées de chaleur liés à la ménopause.

Le fenouil

Le fenouil est reconnu pour traiter les troubles digestifs. Il permet entre autres de lutter contre les flatulences, le manque d’appétit ou l’aérophagie et de stimuler les muscles du côlon. Riche en flavonoïdes et en phytoestrogènes, ce légume équilibre les niveaux d’hormones féminines. Il peut ainsi participer à la régularisation du cycle menstruel, comme la sauge. Le fenouil est également diurétique car il possède un bon équilibre sodium potassium et augmente l’excrétion urinaire. D’où, également, un effet hypotenseur.

La vigne rouge

C’est LA plante de la circulation : ses propriétés bénéfiques reposent sur la présence de diverses substances offrant aux vaisseaux sanguins une protection rapprochée. Elle combat l’insuffisance veineuse et la fragilité capillaire cutanée (par augmentation de la résistance des vaisseaux et diminution de leur perméabilité). Elle participe au traitement des phlébites (inflammation d’une veine pouvant entraîner la formation d’un caillot) et soulage les douleurs (crampes, impatiences, lourdeurs, gonflement...) dans les jambes dues à des problèmes circulatoires, ainsi que les hémorroïdes.

Nos recettes ...

Les tisanes remèdes de grand-mère

Les tisanes sont parfois une bonne solution pour soulager les petits maux du quotidien.