Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Le panais, un légume oublié

Il fait partie de ces légumes-racines un peu oubliés, qui reviennent au goût du jour. Il se prépare comme les pommes de terre et se consomme cru et cuit.

Mais qu’est-ce que c’est ?

Quand on n’a jamais cuisiné de panais, cette racine de la famille des apiacées (comme le persil, le céleri et la coriandre) peut surprendre par son apparence longiligne proche de la carotte. Cultivé pendant l’Antiquité dans le bassin méditerranéen, il sera surtout utilisé dans les monastères du Moyen Âge, avant de disparaître petit à petit et d’être remis au goût du jour ces dernières années.

 

Le bon choix

On trouve principalement le panais sur nos étals entre novembre et mars. On estimera un panais frais, avec ou sans fanes, à sa fermeté et l’absence de taches sur sa peau. Il pourra ensuite se conserver une bonne semaine dans le réfrigérateur, dans le bac à légumes, emballé dans un linge humide.

 

Cru ou cuit ?

Le panais se déguste à la fois cru (en salade, râpé ou en rondelles) ou bien cuit. Il servira alors d’accompagnement, notamment en gratin, en frites ou en purée et on peut en faire du potage. On peut le servir avec des épices, des agrumes et des viandes fumées. Il se cuisine comme les pommes de terre : à la vapeur, à la poêle ou dans de l’eau bouillonnante.

 

Différentes variétés

On estime qu’il existe trois types de panais. Le rond qui peut prendre la forme d’une toupie, le demi-long (le plus connu, celui qui ressemble à une carotte) et le long, presque sauvage, avec une racine qui peut aller jusqu’à 45 cm de longueur.

 

Mais aussi …

  • La betterave

    La betterave rouge, riche en fibres, est un légume racine fort prisé, à consommer en toute saison et particulièrement en hiver, aussi bien cuite qu’en crudité !

  • L'endive

    L’endive est une variété de chicorée amère à la forme et au goût particuliers qui ne laissent pas indifférent et délivrent de nombreux secrets.

  • Le chou

    Le chou, qu’il soit blanc, rouge ou vert s’invite, avec les températures hivernales, dans nos cuisines pour être mitonné en soupe ou en potée. Aussi délicieux que chou !