Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

La nouvelle mode du crosne

Importé du Japon, le crosne détonne par son aspect. Pourtant, ce légume-racine au goût délicat et légèrement sucré revient à la mode. À découvrir absolument !

Du Japon à la France

Découvert sur l’archipel nippon, le crosne a été introduit en France en 1882, notamment dans le village de Crosne, dans l’Essonne, qui donnera son nom français à ce rhizome. Il est désormais cultivé en Île-de-France (et même à Paris), en Bretagne, en Bourgogne et dans la Somme, sur une centaine d’hectares.

Une saveur délicate

On consomme le tubercule de cette plante, et son goût peut rappeler la noisette ou l’artichaut, selon la manière dont on le prépare. Riche en protéines et à l’apparence d’un petit tire-bouchon, il se cultive facilement et peut se trouver en frais sur les étals.

Comment le choisir ?

Sa couleur blanche et blonde est primordiale, ainsi que sa texture : il faut qu’il soit de forme bombée et à la fois ferme et doux au toucher. Mais il ne peut pas se conserver, au risque de s’oxyder très rapidement.

Comment le préparer ?

Il faut bien le nettoyer avant toute utilisation, en le roulant dans un torchon avec du gros sel. On le rince ensuite sous l’eau. Il se consomme cru (avec du vinaigre) mais le plus souvent cuit, en accompagnement de viandes rôties, de lardons, de truite, de sandre, de persil ou d’oignon.

Idées de recettes

On peut préparer le crosne à la vapeur, avec un peu de jus de citron, servi en salade avec une vinaigrette. On peut également le sauter avec de l’huile d’olive ou avec du beurre, en veillant à ce qu’il garde sa couleur blanche.