Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Tout savoir sur : La clémentine

Rien de tel qu’une clémentine pour terminer en douceur les repas de fête. Par son parfum délicat, elle embaume l’hiver dont elle se fait l’un des symboles. Direction l’île de Beauté, à la rencontre de Mathieu Donati, producteur et directeur d’Agrucorse.

Quelle est la saisonnalité de la clémentine ?

C’est un fruit d’hiver qui arrive à maturité vers le mois de novembre. Son cycle est assez long, puisque le clémentinier fleurit au mois d’avril et que le fruit grossit sur l’arbre de mai à octobre. Sa phase de coloration de l’épiderme en orange a lieu début novembre, grâce au changement de température entre le jour et la nuit. Mais on peut manger des clémentines vertes qui sont déjà bonnes.

Quelle est la spécificité d’une clémentine de Corse ?

Elle est colorée que sur le niveau supérieur. Elle a un rapport sucre/acidité très subtil, aussi. C’est normalement un produit qui se cultive dans les zones plus au sud, comme l’Espagne ou l’Algérie. La Corse étant la limite nord, le temps plus court entre sa floraison tardive et sa récolte fait que l’acidité demeure. Les porte-greffes et les variétés sont également spécifiques à la Corse, avec un terroir doté de conditions climatiques particulières.

Comment est cultivé ce fruit ?

Tout au long de sa culture, l’arbre est nourri, fertilisé, irrigué, taillé, ce qui nécessite beaucoup de main-d’œuvre et d’attention. Nous sommes donc dans une agriculture de type traditionnelle, avec très peu de possibilités d’utilisation de produits phytosanitaires. La récolte se fait en plusieurs passages. Le fruit n’est cueilli que s’il est arrivé à maturité et il est non traité après récolte. Nous avons cinq jours maximum pour pouvoir la mettre sur le marché. Cela impose une bonne gestion du stock pour avoir un fruit toujours frais. On préfère avoir des produits non traités et sains, même s’ils peuvent être plus fragiles. La feuille est le signe de sa fraîcheur : si elle est verte et lisse, elle est cueillie depuis peu.

Quelle fonction a votre entreprise, Agrucorse ?

Agrucorse existe depuis dix ans et s’occupe du conditionnement du fruit avec 33 producteurs qui amènent leur production en vrac ou en Filière Qualité Carrefour-Reflets de France. Sur 250 hectares de vergers, on produit 5 000 tonnes de clémentines par an.

Parlez-nous de votre partenariat avec Carrefour…

Nous étions l’une des premières entreprises à signer un tel partenariat à l’époque. Cela a été notre fer de lance pour contractualiser des producteurs dans leur environnement rural avec un distributeur qui souhaitait s’engager. Et cela a permis de relancer une culture qui était alors en difficulté…