Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Pouce ou tétine : les « pour », les « contre »

Sucer son pouce ou sa tétine apaise votre bébé, c’est physiologique. On respecte son choix et on l’aide à maîtriser son besoin de succion. Mode d’emploi.

Les avantages du pouce et de la tétine

La succion, celle de la tétine, du pouce ou de votre sein pendant la tétée, permet de sécréter des endorphines (les hormones du plaisir) qui apaisent bébé. Téter aide le nouveau-né à trouver le sommeil les premiers mois de sa vie. Si la tétine permet une prise en bouche immédiate, par votre intermédiaire, la succion du pouce met parfois plusieurs semaines à se mettre en place naturellement. Tout dépend de votre patience et de l’urgence à satisfaire les besoins de votre enfant.

Tétine de son bébé, le bon usage

La tétine se stérilise facilement, dans une boîte de stérilisation spéciale tétine, au four à micro-ondes ou dans de l’eau portée à ébullition. Cette méthode est utile pour se débarrasser des germes en cas de chute ou de premier usage de cet accessoire en plastique. Pour l’entretien quotidien de la tétine, vous pouvez la passer au lave-vaisselle (dans le panier à couverts) et la rincer avant de la donner à votre enfant. Pour vos déplacements, munissez-vous de tétines de rechange. Il existe des petites chaînes courtes qui se clipsent sur le vêtement de l’enfant pour ne pas perdre la tétine en cours de route ! Ensuite, optez pour un modèle adapté à son âge, physiologique (qui s’adapte à sa morphologie) ou orthodontique (à téterelle plate pour favoriser le développement de sa mâchoire), en caoutchouc, en silicone ou spéciale nuit (phosphorescente). La plupart des tétines sont vendues avec un capuchon protecteur et il est recommandé de les remplacer au bout de 4 semaines d’utilisation. Préférez les tétines solides et de marques de puériculture aux sucettes fantaisie.

Pouce ou tétine : les précautions à prendre

Très accessible, le pouce est un allié tentant pour votre enfant. Certains ne se privent pas de le sucer toute la journée. Attention, vers 2 à 3 ans, cette habitude rassurante peut entraver son implantation dentaire. Pour l’aider à se séparer de son pouce en douceur ou à s’en servir moins fréquemment, sollicitez davantage votre tout-petit pour des activités manuelles (jeux, dessins, cuisine avec vous…) et rassurez-le en cas de tensions ou de gros chagrin. La tétine, quant à elle, n’est pas un « bouchon » ! Lorsqu’elle empêche votre bout de chou de communiquer, elle devient un frein pour l’apprentissage du langage. À partir de 4 à 6 mois, réservez son utilisation au moment du coucher du soir ou à la sieste. Cela aidera votre enfant à se sevrer en douceur.