Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

La diversification alimentaire : une étape clé

Votre bébé a entre 4 et 6 mois ? Vous pouvez commencer à diversifier son alimentation. Si le lait reste la base, les petites purées et les compotes font leur entrée.

Le lait, la base de l’alimentation de bébé

Rappelez-vous, le lait infantile ou le lait maternel constituent la base de l’alimentation de votre tout-petit, avec 500 ml par jour jusqu’à 1 an. Cela lui permet de couvrir ses besoins en calcium et d’assurer une bonne minéralisation osseuse. De temps en temps, vous pouvez ajouter à son biberon 1 cuillerée à soupe de céréales infantiles (la plupart sont aromatisées à la vanille, au biscuit, au cacao…) dans un biberon de 210 ml. Puis, vers 7 à 8 mois, passez à 2-3 cuillerées à soupe.

Introduction des légumes : mode d’emploi

Lors de la diversification alimentaire, les légumes sont prioritaires. Ils sont introduits avant les fruits afin d’éviter d’habituer bébé au goût sucré. Faites-lui découvrir une à une les saveurs des légumes racines, des cucurbitacées et autres spécimens du potager, en petites quantités et toujours mixés. On commence avec 2 à 3 cuillerées à café de légumes à l’heure du déjeuner. Carotte, haricot vert, potiron… Variez les goûts selon la saison et évitez d’assaisonner. Pour le moment, le petit palais de votre enfant découvre les saveurs naturelles des ingrédients. En coulisses, vous pouvez cuire vous-même vos légumes à la vapeur et les mixer ou bien commencer avec des petits pots. Ceux-ci contiennent tous les nutriments nécessaires au bon développement de votre enfant.

Après les légumes, les fruits pour bébé

1 à 2 semaines après l’introduction des légumes, c’est au tour des fruits avec 2 à 3 cuillerées à café au déjeuner puis 4 à 5 cuillerées à soupe dans les 5 semaines suivantes. Commencez par des compotes de fruits cuits et peu acides comme la pomme ou la poire. Vers 8 à 9 mois, vous pourrez passer à des purées de framboises ou de fraises fraîches ou à de la banane écrasée. Variante : dès 6 mois, mélangez 3 cuillerées à café de laitage infantile avec 3 cuillerées à café de compotes pour diversifier les goûts et les apports.

Viande, poisson et œufs : les protéines

Dès 6 à 7 mois, vous pouvez introduire poisson et viande dans l’alimentation de bébé en petites quantités. 1 à 2 cuillerées à café mixées dans ses purées suffisent. Ou encore 1/2 jaune d’œuf dur ou 1/4 d’œuf dur. Les protéines sont introduites le midi pour favoriser la digestion de bébé et ne pas perturber sa nuit. Pour la viande, choisissez les morceaux cuits les plus digestes de poulet, bœuf, jambon… Pour le poisson, gare aux arêtes ! Optez, de préférence, pour du dos de cabillaud ou un morceau de filet de sole. Dès 6 mois, vous pouvez agrémenter son plat d’un filet d’huile d’olive ou d’une noisette de beurre. Il s’en léchera les babines !