Bébé va vous étonner : ses compétences à 11 mois

De plus en plus agile, votre bébé tente très souvent de se mettre debout. Il commence aussi à prononcer ses premiers mots et il est toujours aussi curieux.

Un bébé de plus en plus mobile

Votre tout-petit préfère passer le plus de temps possible en position debout. Bien agrippé aux meubles, il se déplace rapidement. Il arrive également à se pencher et à s’accroupir. Mais parfois, ce mode de déplacement n’est pas suffisamment rapide pour lui. Il se déplace alors à quatre pattes ou en rampant. À cet âge, il déborde d’énergie. Ce qui vous impose une vigilance de tous les instants. Aménagez votre maison en conséquence : des bouts d’angle sur la table basse, des bloque-tiroirs et portes… Votre enfant arrive de mieux en mieux à faire plusieurs choses en même temps :

  • Vous faire signe de la main en se retournant,
  • Tenir un jouet et se mettre à escalader le canapé,
  • Tenir son gobelet et boire tout seul.

Le langage à 11 mois

Pour le moment, il y a encore un décalage entre ses capacités de compréhension et sa façon de parler : il comprend bien mieux qu’il n’arrive à prononcer les mots. Bien sûr, vous arrivez à en reconnaître quelques-uns mais il enchaîne souvent les sons tels que « tata », « baba » et peut-être même « papa ». Pas de jalousie ! C’est tout simplement parce que le mot « papa » est plus facile à prononcer que « maman ». Votre tour viendra très vite, patience. Pour l’aider dans son apprentissage du langage, parlez-lui en utilisant un vocabulaire riche. C’est important aussi de lui lire des histoires et de lui chanter des comptines. D’ailleurs, il s’amuse beaucoup à reproduire les gestes et les mimiques qui accompagnent ces chansons. C’est sûr, il va adorer ces moments de tête-à-tête avec vous.

Votre bébé aime les jeux plus sophistiqués

Pensez à vérifier l’état de ses jouets. Sont-ils encore suffisamment solides pour résister à ses manipulations (pas toujours délicates) ? Sont-ils toujours adaptés à ses nouveaux centres d’intérêt ? À 11 mois, il aime de plus en plus les livres avec de grandes images ou avec des effets sonores. Il apprécie les jeux un peu plus complexes comme les cubes en bois à empiler, à renverser ou à encastrer dans des boîtes à formes. Pour satisfaire sa soif d’autonomie et d’exploration, vous pouvez lui proposer un pousseur-trotteur. Agrippé à son objet roulant, il sera très fier de se déplacer dans toute la maison. Bien qu’il ait davantage confiance en lui, votre bambin est encore angoissé à l’idée de se séparer de vous. Il commence tout doucement à aller vers les autres. Accompagnez-le dans ses tentatives de socialisation, sans le brusquer. Vous verrez, il sera bientôt prêt à se faire des copains.