Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Bébé nageur : et si on essayait ?

Dans l’eau, bébé se détend et apprend à coordonner ses mouvements. À partir de 4 mois, vous pouvez commencer les séances de bébé nageur. On vous explique les bienfaits de cette activité.

Bébé se sent comme un poisson dans l’eau

En flottant, allégé du poids de son corps et plus libre dans ses mouvements, votre tout-petit retrouve les sensations de la vie fœtale. Certains réflexes aquatiques sont d’ailleurs innés, comme pédaler dans l’eau, battre des jambes ou mouliner avec ses petits bras ! Grâce à votre présence rassurante dans l’eau à ses côtés, votre bébé éprouve un sentiment de liberté. C’est un moment fort en émotions. Les séances de bébé nageur renforcent le lien papa-bébé ou maman-bébé grâce aux occasions de « peau à peau » qu’elles offrent au tout-petit. Confiant, bercé, porté, bébé se laisse aller.

Bébé nageur : pour le développement psychomoteur

Dans la piscine, bébé dispose de tapis, de balles et de bouées adaptés à son âge et à sa morphologie. Allongé sur le dos, sur son tapis flottant, il se relaxe. Sur le ventre, il redresse la nuque et tend les bras. Vers 4-5 mois, les enfants qui ne tiennent pas encore assis peuvent même essayer de ramper au bout du tapis et se jeter dans l’eau sans crainte. C’est pourquoi votre vigilance est de rigueur à chaque instant. Dans l’eau, votre enfant apprend à coordonner ses mouvements : ceux de ses jambes et de ses bras. Au fil des séances, il prend de l’assurance et saisit spontanément les objets qui l’entourent. Observez ses progrès !

Bébé nageur : un apprentissage des sensations

À chaque étape de la séance de bébé nageur, essayez de faire comprendre à votre « apprenti poisson » ce qui lui arrive. Maintenez-le allongé et plongez ses oreilles dans l’eau un court instant. Il percevra des bruits familiers qui lui évoqueront des souvenirs de sa vie fœtale… Lorsqu’il se sentira prêt pour une immersion, bébé pourra même se retrouver sous l’eau quelques secondes avec votre soutien. Il sera fier d’expérimenter son réflexe d’apnée. Mais ne le forcez jamais. L’important est de patauger avec joie, plaisir et sérénité.