Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

La jalousie aide les enfants à grandir !

Contrairement aux idées reçues, la jalousie permet aux enfants de progresser. C’est même un moteur dans une fratrie.

La jalousie pour se dépasser

La jalousie, ce sentiment naturel qui surgit lorsqu’un individu est confronté à ses peurs personnelles, est bénéfique pour les petits. Dans une fratrie, par exemple, il est fréquent que les aînés craignent de se faire « rattraper » par leurs cadets. Conséquence ? Ils développent leurs talents pour se démarquer et comprennent qu’ils ont un « rôle » de grand à jouer. Comment ? En prenant les plus jeunes sous leur aile et en leur montrant l’exemple à suivre. Les petits, quant à eux, redoublent d’efforts pour ressembler à leurs aînés et recueillir l’approbation de leurs parents. En somme, la jalousie peut tracer un cercle vertueux.

 

L’autonomie s’acquiert avec la jalousie

Dans une fratrie, chacun a besoin de trouver ses repères. Aimés avec la même intensité par leurs parents, issus du même ventre et élevés sous le même toit, les enfants ont parfois le sentiment d’être des doubles de l’autre. Grâce à la jalousie, ils s’individualisent et se construisent différemment. Ils prennent conscience de leurs différences et se découvrent au fil des rivalités du quotidien. C’est naturel. À la naissance d’un second enfant, par exemple, votre aîné va probablement manifester son inquiétude et réclamer davantage votre intérêt. Rassurez-le et expliquez-lui calmement que son petit frère ou sa petite sœur ne prendra pas « sa » place à lui. Une place qu’il occupe déjà, à sa manière, dans votre cœur à vous.

 

Apprendre la vie en société grâce à la jalousie

Le sentiment de jalousie, s’il est naturel, doit être encadré par des règles de vie. Ce sont celles de la justice et de l’équité. Profitez de cette nouvelle distribution des cartes au sein de la famille pour fixer des limites à ne pas dépasser. Votre enfant pique des colères ? Apprenez-lui à reprendre les rênes de ses émotions, à partager et à être bienveillant. Il tape et se montre agressif verbalement ? Optez pour la douceur (en retour) et enseignez-lui la politesse. C’est une occasion de réaffirmer votre autorité et d’aller à contre-courant de ces tempêtes émotives. À vous de trouver le juste milieu pour aider vos bambins à se confronter à la jalousie sereinement.