Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Tout savoir sur les vins de Bourgogne

D’Auxerre à Mâcon, une partie de la région Bourgogne a conservé une tradition viticole d’une profonde authenticité. En blanc et rouge, avec quelques surprises en rosé et crémant, le vignoble local produit des vins particulièrement racés et appréciés des amateurs. Petit tour du propriétaire.

Les cépages bourguignons

Les vins de Bourgogne ont la particularité d’être produits à partir de parcelles de très petite taille.

  • Pour la plupart des vins locaux, on ne cultive que deux cépages : le chardonnay pour le blanc, le pinot noir pour le rouge.
  • Pour désigner les terres viticoles bourguignonnes, on parle volontiers de climat. Les différences d’orientation, d’altitude et de géologie des différents climats expliquent la grande diversité des vins de Bourgogne.

 

Basse-Bourgogne, haute qualité

Le nord du vignoble bourguignon se situe dans le département de l’Yonne. On l’appelle la Basse-Bourgogne.

  • Situé près des vignobles champenois, la région de Basse-Bourgogne produit d’excellents crémants.
  • Le chablis, un blanc tranquille très minéral, est le plus connu des nectars du département. Il se boit frais en toute occasion.

 

De Dijon à Beaune : des vins raffinés

  • En Côte-d’Or, deux grands vignobles sont à l’origine des vins les plus raffinés de Bourgogne : la côte de Nuits (de Dijon à Aloxe-Corton) et la côte de Beaune (d’Aloxe-Corton à Chagny).
  • La côte de Nuits propose entre autres des vins rouges de grande classe comme le vosne-romanée ou le nuits-saint-georges.
  • Les vins rouges de la côte de Beaune sont à trouver du côté de Pommard ou de Volnay. Crus d’exception, ces nectars restent particulièrement légers et peuvent se garder plusieurs années.
  • C’est près de Beaune que sont également élevés des blancs secs dont la renommée est mondiale : le meursault, le chassagne-montrachet ou le puligny-montrachet. Floraux et/ou minéraux, leurs arômes sont d’une très grande richesse.

 

De Chalon à Mâcon : les trésors cachés

La Saône-et-Loire accueille sur son territoire le vignoble de la côte chalonnaise au nord et du Mâconnais au sud.

  • Blancs et rouges jouissent d’une excellente réputation aux abords de Chalon, notamment grâce aux appellations rully, mercurey et givry.
  • À la frontière avec les terres du Beaujolais, les pouilly-fuissé, saint-véran et autres saint-amour expriment tout le potentiel de la région du Mâconnais.

 

Rosés et aligotés : plaisirs fruités !

  • On trouve dans quelques domaines bourguignons des rosés plutôt atypiques, certains avec un petit potentiel de garde.
  • Hormis les chardonnays, un autre cépage bourguignon produit des vins blancs : l’aligoté. Les nectars qui en sont issus sont à boire frais et sur le fruit. C’est aussi avec cette appellation que l’on prépare le véritable kir bourguignon !