Les traditions de Pâques dans le monde

À Pâques, les enfants attendent avec impatience le passage des cloches. C'est aussi une fête religieuse avec des traditions.

Les origines de Pâques

Pâques est une fête religieuse chrétienne qui célèbre la résurrection du Christ. Le nom viendrait de la Pâque juive, que le Christ célébrait avec ses apôtres au moment de son arrestation et de sa crucifixion. C’est également une fête païenne en l’honneur du printemps, du retour de la lumière après l’hiver, célébrée depuis l’Antiquité. La déesse de la fécondité était alors commémorée. Son nom dans les pays anglo-saxons (Eostre ou Ostera) a d’ailleurs donné Easter, le nom anglais de Pâques. L’œuf est l’un des symboles de cette fête depuis l’Antiquité. Il représente la fertilité et la renaissance. De nombreuses traditions dans le monde sont également liées à lui puisque pendant le Carême (période précédant Pâques), on ne devait pas consommer d’œufs pondus pendant cette période. Les œufs étaient bénis le jour de Pâques, décorés puis donnés aux enfants.

 

En France

Les cloches des églises restent muettes du jeudi précédent Pâques (jeudi saint) jusqu’au samedi. La tradition veut qu’elles partent toutes à Rome se faire bénir et reviennent dans la nuit de samedi à dimanche (jour de Pâques). C’est sur le chemin du retour qu’elles laissent tomber œufs, lapins et cloches en chocolat pour les enfants. Dans certaines régions (et dans d’autres pays), c’est le lapin de Pâques qui est censé apporter les friandises. En effet, symbole de fertilité, il est associé à Pâques depuis le XVIIIe siècle. Après la messe et la chasse aux œufs, il est de tradition de manger un plat d’agneau. Ce dernier symbolise le sacrifice du Christ, mort pour racheter les hommes.
 

En Allemagne

L’osterbaum (ou arbre de Pâques) est un arbre auquel on suspend des œufs décorés. Ici c’est le lapin ou le lièvre de Pâques qui distribue les œufs pendant la nuit. Dans certaines régions, c’est une poule, un coq ou même un renard qui est chargé de cette distribution ! On mange du gigot d’agneau le samedi.
 

En Angleterre

Les enfants font du porte à porte (un peu comme à Halloween) pour récolter des chocolats. Le repas du dimanche est un rôti d'agneau avec une sauce à la menthe, des pommes de terre et des petits pois. On consomme aussi des hot cross buns, des petites brioches sucrées et décorées d’une croix.
 

En Grèce

On jeûne le vendredi. On teinte en rouge des œufs durs, pour symboliser le sang du Christ. Pour le dimanche de Pâques, le repas est composé d’agneau rôti à la broche, accompagné de riz et de salades.

Dans les pays scandinaves

Beaucoup des traditions de Pâques sont d’origine païenne. Le matin de Pâques, le soleil est censé danser. Il est de coutume de se lever tôt pour contempler ce spectacle, de préférence en altitude pour un meilleur point de vue. De grands feux sont allumés pour éloigner trolls et sorcières, qui se réveillent à Pâques. De même, les enfants se déguisent en trolls et en sorcières et vont frapper aux portes, comme en Angleterre. Contre des confiseries, ils prononcent des formules magiques pour chasser les mauvais esprits. On utilise des œufs durs colorés pour un jeu original qui consiste à se placer deux par deux et à taper les œufs les uns contre les autres. Le premier qui fait craquer son Œuf a perdu, et l’autre sera chanceux pour toute l’année à venir. On déguste également de l’agneau, mais aussi du hareng ou du saumon, ainsi qu’une sorte de bouillie faite de farine de seigle et de malt, accompagnée de crème et du sucre.
 

En Russie

Pâques est un événement majeur dans le calendrier russe. Les œufs y jouent un rôle important : on les décore pour les offrir à ses proches. Il est également de coutume d’aller au cimetière rendre visite à ses morts et de déposer quelques œufs durs pour apaiser les esprits. Pour le repas, on mange de l’agneau au beurre et du jambon au four. En dessert, on déguste la paska, gâteau à base de fromage blanc, et le koulitch, une brioche de Pâques traditionnelle.