Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Tout savoir sur le thé

Cette boisson aromatique énergisante plaît autant pour son goût que pour ses vertus. Et il peut se déguster de bien d’autres manières que sous une forme liquide.

Histoire

S’il existe de nombreuses légendes sur l’origine de la culture du thé, on a retrouvé des traces écrites de la dégustation des feuilles du théier à partir du IIIe siècle, dans les régions du Sichuan et du Yunnan, en Chine. Le thé se répand ensuite rapidement au Japon et dans les pays arabes, avant d’arriver en Europe à partir du XVIe siècle, avec le succès que l’on sait.

 

Différentes « variéthés »

Il existe plus de 1 500 thés différents qui varient selon le terroir, la taille des feuilles, le mode de culture, le degré de fermentation, le séchage au soleil… On compte ainsi le thé vert (aux arômes subtils et aux feuilles torréfiées, roulées et séchées), le thé blanc (très délicat, aux feuilles flétries et séchées), le thé noir (contenant plus de théine et aux feuilles oxydées) ou encore le oolong (doux et fruité et aux feuilles fermentées).

 

De l’énergie infusée

Le thé contient une grande concentration de théine (soit la caféine du théier), même si cela dépend de sa variété et de sa préparation. Il a donc un effet stimulant. Consommez le thé avec modération !

 

Comment le préparer ?

S’il est préférable de le choisir en feuilles ou en poudre (thé vert matcha), pour préparer un bon thé comme un Anglais, utilisez de l’eau pure et non traitée. Faites-la bouillir pour du thé noir ou oolong. Pour du thé vert ou blanc, portez la température à 70 °C. Laissez reposer ensuite quelques minutes avant de verser l’eau sur les feuilles. Si les thés noirs et oolong doivent parfois infuser longtemps (jusqu’à sept minutes), trois minutes maximum suffisent pour les thés verts.

 

En vrac ou en sachet ?

Les thés en vrac correspondent à des feuilles entières, alors que les sachets contiennent le plus souvent des brisures de thé. Pratiques d’utilisation, les sachets infusent moins longtemps et conviennent à une consommation « sur le pouce » (pratique au bureau, par exemple). Mais pour un thé dans les règles de l’art, choisissez le thé en vrac et sortez votre théière.

 

Des recettes à base de thé vert

Au Japon, le thé vert matcha se consomme de bien d’autres manières : sous forme de glace ou sorbet, de chocolat et de différentes pâtisseries (macarons, financiers, cakes…).