La température de service

Servir le vin à la bonne température joue un rôle essentiel dans les saveurs et parfums du vin. Chacun a une température idéale de service, qu'il faut essayer de respecter.

La règle générale est la suivante : plus un vin est moelleux ou acide, plus il devra être servi froid. Plus il est tannique, plus il doit être tempéré.
Néanmoins, il faut :

  • Ne pas aller en dessous de 8 °C, au risque d’avoir les papilles gustatives insensibilisées par le froid. Les parfums ne s’exprimeraient plus.
  • Ne pas dépasser 18 °C, car l’alcool dominerait le nez du vin, en donnant une sensation de chaleur en bouche.

Quelques exemples de température de service

Comment mettre les vins à la bonne température ?

Pour rafraîchir un vin, rien de mieux que le seau à glace. On y met de l’eau fraîche, avec plus ou moins de glaçons, pour refroidir un vin ou le maintenir à la bonne température. Si l’on y pense moins, il est également adapté au vin rouge que l’on souhaiterait rafraîchir.

Pour remonter la température d’une bouteille de vin rouge, qui est à température de la cave, il faut savoir prendre son temps ! Interdiction de la passer sous l’eau chaude, de la poser sur le radiateur ou devant la cheminée ou pire, dans un four à micro-ondes ! Il n’y a pas d’autre solution que de la remonter de la cave à l’avance.

De toute façon, gardez à l’esprit que le vin se réchauffera dans les verres et tout au long du repas. Et non, on ne rajoute pas de glaçons dans son verre !

Les vins blancs sont moins sensibles aux écarts de température brutaux. Refroidir dans un seau à glace, ou au réfrigérateur et même… au congélateur, tout convient du moment que l’on s’arrête bien à la bonne température !