Nouvel An Chinois 2017, année du coq

Le 28 janvier 2017, on célébre le Nouvel An chinois. Pendant ces 15 jours de fête, on met à l’honneur le signe astrologique du coq.

Une tradition ancestrale

Le Nouvel An chinois est célébré partout où s’est implantée une communauté chinoise. Selon les pays, on bénéficie de jours de congés, afin de célébrer le premier jour du calendrier chinois, coïncidant avec la Fête du Printemps, soit lors de la première nouvelle lune. Une date déterminée traditionnellement par l’observatoire de la Montagne Pourpre de la ville de Nankin. Pendant deux semaines, la vie est rythmée par des repas (plutôt copieux), des jeux, une distribution d’étrennes (dans des enveloppes rouges), des défilés, des danses (du lion ou du dragon), des pétards et des feux de Bengale. La fête des Lanternes clôt ce nouveau cycle, avec une promenade la nuit, une lanterne à la main et en famille.

Un Nouvel An et des ergots

Cette année, succédant au singe, c’est le signe du coq qui est mis à l’honneur, symbolisant tout particulièrement le travail, le courage et la confiance en soi. L’élément cosmique sera quant à lui celui du feu, apportant à cette nouvelle année de la force, mais aussi de la joie !

Et en France ?

Cette année, la ville de Paris organise deux défilés pour célébrer le Nouvel An chinois. Le premier, intitulé Fête du Printemps aura lieu le 28 janvier dans les 3e et 4e arrondissements avec parades et danseurs. Le second se déroulera le 5 février, dans le mythique 13e arrondissement, quartier chinois de la capitale. Plus de 100 000 personnes sont attendues. Mais il faut savoir qu’il y aura partout en France de pareilles célébrations, puisque sont annoncés des défilés à Lyon, Nantes, Rennes et même Quimper et Chambéry !