Quels fromages donner à son enfant ?

Certains fromages sont davantage riches en calcium, en protéines et en goût. Dès ses 8-9 mois, mettez cet aliment au menu de votre tout-petit et équilibrez son assiette.

Les atouts nutritionnels du fromage

Les atouts du fromage diffèrent selon sa méthode de fabrication et sa nature.

  • Plus un fromage est riche en matières grasses (et mou), moins il contient de calcium.
  • Plus sa pâte est dure, plus sa teneur en protéines est élevée (beaufort, comté…). Si vous en proposez à votre tout-petit, donnez-lui une petite portion pour respecter les quantités de protéines recommandées à son âge.
  • Cantal, saint-nectaire, bleu et emmental sont riches en calcium, un minéral nécessaire à la bonne construction du squelette de votre enfant.
  • Certains fromages porteurs de moisissures (roquefort…) contiennent de la vitamine B qui permet à votre bébé de bien se développer.

Les fromages frais fondus sont certes riches en lipides mais certains apportent une bonne dose de calcium. De plus, leur goût fait l’unanimité auprès des petits.

 

À chaque âge son fromage

  • Vers 8-9 mois, avec l’arrivée des premières dents, proposez à votre bout de chou un petit morceau de fromage fondant ou une tranche fine facile à saisir. Préférez les fromages pasteurisés et éduquez-le au bon goût des produits du terroir.
  • À 1 an, vous pouvez inscrire le fromage à son menu une fois par jour (20 g environ). Cela peut être sous forme d’une petite tartine au goûter dès 18 mois. Restez sensibles à ses préférences et évitez, les premières fois, les fromages au goût trop puissant comme le roquefort. Même si, parfois, certains tout-petits apprécient rapidement les fromages forts.
  • Après 2 ans, vous pouvez lui proposer du fromage à chaque repas tout en respectant les doses recommandées (30 g par jour). N’oubliez pas que certains fromages peuvent être gras et salés. À consommer, donc, avec parcimonie.

Cet aliment est l’un de piliers de notre gastronomie. Votre apprenti gourmet aura tôt fait de lorgner du côté du plateau de fromages. À vous de l’initier aux plaisirs fromagers.