Epiphanie et tradition de la galette des rois

Que signifie le mot Epiphanie ? D’où vient la tradition de la galette des rois ? Pourquoi la mange-t-on le premier dimanche de janvier ? Pourquoi une fève est-elle cachée dans la galette ? Depuis quand offre-t-on une couronne à celui qui la trouve ? On vous dit tout.

Que veut dire Epiphanie ?

Epiphanie signifie « apparition » en grec ancien. Selon la Bible, l’Epiphanie est le jour où les rois mages, guidés par l’étoile du Berger, trouvèrent le petit Jésus dans son étable.

Quand est apparue la tradition de la galette des rois ?

La tradition de la galette des rois remonterait à la période antique romaine. A cette époque, elle était fêtée au moment du solstice d’hiver, où maîtres et esclaves s’asseyaient à la même table et étaient mis sur un pied d’égalité le temps du repas.

Pourquoi tire-t-on la fève ?

La fève symbolise la fécondité. Au Moyen-Age, celui qui tirait la fève était sacré « roi » et devait normalement payer sa tournée à tous les convives assis à la table. Selon certains historiens, les plus avares avalaient la fève pour ne pas avoir à mettre la main à la poche. La fève en porcelaine aurait été instaurée pour passer l’envie au « roi » d’avaler la fève.

A quelle date fête-t-on la galette des rois ?

Jusqu’au début des années 60 en France, l’Epiphanie était un jour férié et était célébrée le 6 janvier. Mais depuis cette date, l’Eglise catholique a décidé que l’Epiphanie devait être fêtée le premier dimanche suivant le jour de l’An. C’est ainsi qu’en France, la galette des rois sera partagée cette année le dimanche 8 janvier 2017.

Depuis quand offre-t-on une couronne à celui qui tire la fève ?

Les historiens certifient que les couronnes étaient attribuées dès le XVème siècle. Cette tradition a cependant disparu pendant la période de la Révolution française, où la galette des rois a pris le nom de galette de la liberté ou galette de l’égalité. Il n’y avait plus alors ni roi, ni fève.