Carrefour aux côtés des Restos du Coeur

Cela fait plus de dix ans que Carrefour accompagne les Restos du Cœur grâce à des actions réalisées en partenariat.

En pleine 32e campagne d’hiver, tous les centres des Restos du Coeur sont ouverts pour apporter une aide aux plus démunis, à commencer par la distribution alimentaire. « Le type de personnes que nous aidons a tendance à changer : toujours plus de personnes âgées, de jeunes, de mamans isolées », précise Marie Gérard, responsable bénévole des partenariats pour les Restos. L’aide alimentaire est indispensable mais elle est surtout la première aide qui permet de déceler les autres besoins des personnes accueillies. Il existe en effet de nombreuses actions d’insertion et d’accompagnement accessibles tout au long de l’année, partout en France et de manière inconditionnelle. « Si notre premier geste est l’aide alimentaire, nous tissons de nombreux liens avec les personnes accueillies par nos bénévoles : soutien des familles, démarches juridiques et administratives, chantiers d’insertion, soutien scolaire, conseil budgétaire, vestiaires, départs en vacances et activités culturelles pour des familles ou des jeunes… Chaque centre est un véritable lieu de vie », ajoute Marie Gérard. En effet, si la porte d’accès est l’aide alimentaire, avec des dons de produits pour cuisiner chez soi et préparer des repas équilibrés (produits frais, fruits et légumes, laitages…) ou des produits d’hygiène, on trouve également des espaces livres, des coins cafés ou pour enfants… Il existe également des Restos Bébés dédiés aux mamans et pour les bébés jusqu’à 12 mois, où elles peuvent trouver une aide matérielle (lait, couches, etc.), une écoute ou bien encore un espace de prévention et d’orientation.
 

Carrefour, partenaire historique

« Carrefour est l’un de nos partenaires de la première heure : ils sont à nos côtés depuis une bonne dizaine d’années. » Un partenariat qui revêt plusieurs facettes : un soutien financier, qui offre aux Restos une grande liberté, des dons en nature (divers produits alimentaires), une aide sans faille à l’organisation de la grande collecte nationale qui aura lieu cette année les 10 et 11 mars prochains, avec une mise à disposition par Carrefour de ses infrastructures et d’une aide logistique (cartons, rouleaux de scotch, aide du personnel). « Les tonnages que nous récoltons sont stockés et permettent une distribution de produits après la campagne d’hiver », explique Marie Gérard. « Nous faisons aussi de la ramasse, c’est-à-dire que nous collectons des produits en fin de vie afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. » La fondation Carrefour va même plus loin depuis trois ans, en finançant des achats de véhicules frigorifiques et une chambre froide pour aider à cette ramasse.
 

Aide à l'emploi

Un partenariat qui ne s’arrête pas là, puisque Carrefour participe à la réinsertion professionnelle avec différents programmes, tels que du coaching pour les bénéficiaires : aide à la rédaction et à la mise en pages d’un CV, ou encore formation au métier de boucher. « Quand les enseignes Carrefour ont voulu doter leurs rayons de bouchers certifiés, une formation spécifique a été mise en place et ouverte à certaines personnes accueillies aux Restos », précise Marie Gérard. Ainsi en 2016, trente CV de personnes susceptibles de suivre cette formation financée par la Fondation Carrefour, ont été sélectionnés. Sur ces trente CV, 19 ont été retenus et 14 embauches en CDI ont eu lieu. Une opération encourageante qui sera reconduite en 2017.