Le café pendant la grossesse : c’est permis ?

Enceinte, vous pouvez boire du café mais à condition de modérer votre consommation. Trop de caféine n’est pas bon, ni pour vous ni pour votre bébé. Explications.

Enceinte : gare aux excès de café

Tout au long de votre grossesse, l’alimentation fait partie intégrante de votre bien-être. Des menus bien ciblés favorisent la bonne croissance de votre enfant. Les excitants, comme la caféine, doivent donc être consommés avec modération. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne pas boire plus de 300 mg de café par jour, soit un maximum de 3 tasses de café léger. Avec quelques efforts de volonté, votre consommation peut être réduite davantage. Au café, préférez :

  • les tisanes (désaltérantes),
  • les eaux pétillantes (stimulantes),
  • les jus de fruits (vitaminés).

 

Café et grossesse : de la modération

S’il faut éviter de consommer trop de café pendant la grossesse, cela n’est pas interdit pour autant. Sauf si votre médecin n’est pas de cet avis, bien évidemment. En revanche, sachez que le café peut aggraver certains petits maux de la grossesse comme :

  • les nausées du premier trimestre,
  • les ballonnements et les brûlures d’estomac,
  • les troubles du sommeil.

Méfiez-vous de la caféine qui se cache non seulement dans le thé – 1 tasse peut contenir jusqu’à 70 mg de caféine –, mais aussi dans :

  • certains sodas,
  • les boissons énergétiques,
  • une tablette de chocolat.

 

Trop de caféine : quels risques pour mon bébé ?

  • La caféine pourrait occasionner un retard de croissance du fœtus et un petit poids à la naissance, selon une étude norvégienne.
  • Pour les mamans allaitantes : gare aux risques d’hyperexcitabilité de votre bébé car la caféine est véhiculée par votre lait. Il est donc préférable de savourer son café du petit déjeuner juste après la tétée.

Mamans accros au café : ne vous découragez pas. Pour limiter votre consommation sans ressentir de privation, misez sur le goût. Buvez moins de café mais optez pour des origines de qualité. De même, il existe de nombreux substituts au café comme les boissons (sans caféine) à base de céréales torréfiées ou de chicorée. Essayez et régalez-vous.