La galette des Rois : une tradition familiale gourmande

Brioche moelleuse ou frangipane croustillante, la galette des Rois est très attendue par petits et grands. Sans oublier, bien sûr, le suspens de la découverte de la fève tant convoitée. Une habitude très ancienne qui a toujours autant de succès.

La galette des Rois : des traditions multiples

À l’origine, il y a une fête religieuse : l’Épiphanie. C’est le moment où les Rois mages, Melchior, Balthazar et Gaspard, quittent l’Orient et suivent l’étoile du Berger pour apporter de nombreux cadeaux à Jésus et honorer ainsi sa naissance. Dans les pays catholiques, cette fête, célébrée le dimanche le plus proche du 6 janvier, est aussi appelée le « jour des Rois ». Pourquoi mange-t-on une galette ? Cette tradition gourmande est française ! Elle a été inventée bien plus tard par l’Église (au Moyen ge) qui a fait coïncider la fête religieuse de l’Épiphanie avec une fête populaire où l’on mangeait des gâteaux en forme de galette. Quant à la tradition de la fève, ses origines remonteraient à l’Antiquité. Les Romains célébraient, début janvier, les Saturnales, de grandes fêtes au cours desquelles tout était permis. À cette occasion, ils envoyaient des gâteaux à leurs amis et élisaient des rois grâce à des fèves glissées dans ces gourmandises.

Des recettes de galette différentes selon les régions

Dans le Midi de la France, la galette des Rois est une brioche ronde en forme de couronne, saupoudrée de grains de sucre et décorée de fruits confits colorés.

Dans les autres régions, la galette est réalisée avec deux pâtes feuilletées fourrées de frangipane, une préparation à base d’amandes. Certains pâtissiers osent des innovations gourmandes, en y ajoutant du chocolat, de la pistache ou des fruits.

Qui sera le roi ou la reine de la fête ?

Mais quelle que soit la recette, il y a toujours une fève cachée dans la galette. Pour la distribution, là encore, la tradition est de la partie. Il est de coutume de laisser cet honneur au plus jeune enfant de la tribu qui se place sous la table et désigne, tour à tour, à qui donner une part. Celui qui tombe sur la fève devient le roi ou la reine le temps de la fête et reçoit une couronne. Et si, pour changer de la classique couronne dorée, vous en fabriquiez une avec votre enfant ? C’est simple, il suffit de découper un modèle dans du papier cartonné puis de le décorer avec des gommettes, des paillettes… Place à l’imagination et surtout, bonne dégustation !