Accords vins-agneau

L’agneau est une viande plutôt grasse, avec une saveur assez marquée. Pour ne pas faire d’erreur dans vos accords mets-vins, suivez nos conseils.

 

D’une manière générale, choisissez un vin rouge, modérément corsé. Mais, c’est surtout le morceau et la façon dont l’agneau va être cuisiné qui vont conditionner le type de vin à lui associer.

 

Côtelettes grillées

Elles sont souvent associées aux herbes de Provence. On les associera alors à des vins du Sud comme les corbières, les côtes-de-provence, baux-de-provence, côteaux-d’aix-en-provence, qui sentent bon la garrigue. Tout comme les côtes-du-rhône. On peut aussi se tourner classiquement vers les bordeaux : médoc et haut-médoc ou, dans le sud-ouest, le buzet et le pécharmant, fruités et avec des tanins doux.

 

Carré d’agneau rôti

Les mêmes vins conviennent ici, mais le plat, plus festif, appellera des vins charpentés, dans de beaux millésimes. Le pauillac, une association traditionnelle avec l’agneau, fera merveille, ainsi que des pessac-léognan, saint-julien et margaux. Avec de l’ail, on ira vers des vins plus puissants, comme les côtes-du-rhône villages.

 

Gigot d’agneau

Le gigot d’agneau rôti s’accorde avec des rouges de caractère comme les vins du Médoc ou des Corbières. Piqué de gousses d’ail, il s’associera également à merveille avec des vins du Languedoc, épicés et généreux, ou un fitou, vin de caractère à dominante de carignan. Un châteauneuf-du-pape, épicé et élégant, sera aussi un bon compagnon et soulignera les arômes de la viande.

 

Navarin d’agneau

Le navarin est un plat printanier garni de légumes nouveaux, il nécessite des vins rouges frais et fruités comme les crus de la vallée de la Loire ou du Rhône méridionale qui allient richesse et souplesse.

 

Agneau de lait

L’agneau de lait, à la chair très délicate, s’accompagnera parfaitement d’un vin blanc, particulièrement de la Vallée du Rhône. Un crozes-hermitage blanc, à la fois gras et équilibré, sera parfait.

 

Accompagnement

Si vous avez l’intention de déboucher un grand vin, méfiez-vous des haricots verts (herbacés) peu aisés à accorder ou pire, des artichauts qui ont tendance à « tuer » le vin. Choisissez un accompagnement de haricots blancs, de flageolets ou de pommes de terre qui n’interféreront pas avec le vin.