Lait de croissance : à quel âge peut-on lui en donner ?

Les besoins nutritionnels de votre enfant ne cessent d’évoluer depuis sa naissance. Vers l’âge de 10-12 mois, vous pouvez passer au lait de croissance.

Le lait de croissance répond à des besoins spécifiques

Vers 10-12 mois, alors que l’alimentation de votre enfant est bien diversifiée, l’apport lacté reste essentiel à son bon développement. En effet, de 1 à 3 ans, il a des besoins nutritionnels* qui diffèrent de ceux des adultes :

  • à partir de 1 an, 80 % des enfants ont des apports insuffisants en matières grasses,
  • après 1 an, 95 % des enfants ont des apports excessifs en sodium,
  • entre 2 et 3 ans, les 3/4 des enfants sont en manque de fer et ont 4 fois plus d’apports en protéines que nécessaire.

*Étude Nutri-bébé1 2013

 

Lait de croissance : un lait sur mesure de 1 à 3 ans

  • Le lait de croissance apporte 25 fois plus de fer que le lait de vache classique. Important pour avoir un système immunitaire performant. C’est ainsi la principale source de fer pour les moins de 3 ans.
  • Il est enrichi en acides gras essentiels, indispensables au développement du cerveau, qui est d’ailleurs en pleine croissance chez les enfants.
  • Il apporte de la vitamine D qui participe à la croissance osseuse.
  • Il est moins riche en protéines que le lait de vache classique, ce qui le rend plus adapté aux tout-petits.

Il existe différents types de lait de croissance. Vous pouvez l’agrémenter, si vous le souhaitez, d’un peu de céréales aromatisées à la vanille ou au cacao. Bonne idée aussi : ajoutez du lait de croissance dans les plats que vous préparez à votre enfant comme les purées, flans, gratins… C’est plus équilibré et tout aussi délicieux.