Rayons
Toggle Search

Votre magasin préféré

Tous les rayons

Bien nourrir son chien : les bons réflexes et les erreurs à éviter

Pour avoir un toutou en pleine forme, il faut veiller à le nourrir correctement. Entre bonnes et mauvaises habitudes, nous faisons le point ici sur l’alimentation idéale pour votre chien.

Votre chien, vous le chouchoutez : vous veillez à ce qu’il dorme bien, qu’il soit joueur, qu’il se fasse les crocs, et évidemment à ce qu’il mange bien, car c’est primordial. Nourriture la mieux adaptée aux grands et aux petits chiens, comment faire perdre d’éventuelles mauvaises habitudes à votre animal, quels sont les aliments à éviter pour que votre compagnon à quatre pattes soit en bonne santé… Nous faisons ici le point pour vous aider à mieux nourrir votre chien !

Bien nourrir son gros chien

Quand on est propriétaire d’un grand chien, il faut surtout faire attention à l’apport en graisse et l’apport en calcium de sa nourriture, car ces animaux ont une plus grande tendance au surpoids et aux problèmes d’articulation. Pour contrer cela, le mieux sera de choisir des croquettes et de la pâtée adaptée à leur taille. Essayez également de varier sa nourriture, pour ne pas que son organisme s’habitue trop à un seul type d’apport nutritionnel : alterner pâtée et croquettes est donc une bonne solution.

Enfin, servez-lui deux repas par jour plutôt qu’un afin de mieux stimuler ses muscles de mastication !

L’alimentation des petits chiens

Jack Russel, Yorkshire, Bichon… Ne vous fiez pas à leur petite taille. Ces chiens ont de l’énergie à revendre, même s’ils ont moins de force que leur congénère de grande taille, ils ont aussi de grands besoins nutritionnels !
Là où leur alimentation va changer de celle de leurs grands congénères, c’est qu’il faudra faire plus de petites collations que de gros repas. Leur estomac et leur bouche étant physiologiquement plus petits, ils auront plus facilement des soucis de digestion. Servez-leur des portions plus petites, divisées sur 3 ou 4 repas par jour, contrairement aux 2 fois pour les grands chiens. Encore une fois, alternez croquettes et pâtée, et choisissez de la nourriture spécialement pensée pour leur petite taille.

jack russel

Partager vos restes avec à votre chien, une fausse bonne idée

Beaucoup de personnes ont tendance à donner leurs restes à leur chien, à la fois pour éviter le gaspillage et faire plaisir à leur toutou… Mais cela est plus nocif que bénéfique pour lui. Si l’estomac du chien est plus habitué que celui du chat à la nourriture humaine, dû à une domestication plus ancienne, cette mauvaise habitude peut, à long terme, détériorer la qualité de son système digestif. Cantonnez-vous à lui donner la nourriture et les friandises spécialement adaptées pour son organisme, plutôt que lui faire lécher votre assiette.

Si votre animal en a pris l’habitude, l’idée sera de lui faire perdre celle-ci en douceur : passez d’un partage systématique à une exception, le tout petit à petit, pour finalement couper court à ce réflexe. Bien sûr, cela doit se faire sur plusieurs semaines, pour ne pas frustrer votre toutou.
Cela vous permettra aussi de lui poser plus de limites : un chien qui a l’habitude de finir les assiettes de la famille aura tendance à souvent réclamer, voir de s’inviter à votre table. En voyant qu’il n’y a plus le droit, il arrêtera ces sollicitudes de lui-même.

Les aliments à proscrire de l’alimentation de votre chien

Il y a certains aliments qu’il faut interdire à tout prix à votre animal, car mauvais, voire très mauvais pour sa santé !

  • Le chocolat : même s’ils en raffolent, il peut être mortel pour eux ! C’est l’ennemi n°1 de la bonne santé du chien. 
  • La viande crue : après des millénaires de domestication, sa nourriture n’est plus du tout la même que celle du loup. Lui donner de la viande crue régulièrement pourrait perturber son système digestif.
  • Les os s’il ne les digère pas. L’idée que tous les chiens doivent manger des os est tenace, mais ce n’est pas toujours une bonne idée, car certains ne savent pas bien les avaler et se blessent au moment de la digestion. Si vous voyez que votre animal ne le mange pas ou peine à l’avaler, ne lui en redonnez surtout pas. Si vous lui en avez déjà servi et qu’il a aimé, évitez que ce soit trop régulier. Encore une fois, il s’est beaucoup éloigné du loup et de son alimentation composée d’animaux sauvages entiers.
  • Les gâteaux et autres aliments sucrés : le sucre n’est bon pour aucun animal, votre chien ne déroge pas à la règle.
  • La charcuterie ou les viandes salées. Ce sont des aliments typiquement humains, donc trop salés pour l’organisme de votre toutou. En partageant votre jambon de pays ou votre saucisson avec lui, vous risquez d’augmenter son cholestérol drastiquement !

Avec toutes ces astuces, vous êtes sûr de donner le meilleur pour votre compagnon à quatre pattes !